Close

Li Shuman donne un concert au profit de l’association Entendre le monde

C’est dans le cadre d’un partenariat avec le Festival Piano aux Jacobins que la toute jeune pianiste chinoise Li Shuman donne un concert le lundi 22 septembre à 20h au Cloître.

Shuman Li

Les recettes seront au bénéfice de l’association Entendre le Monde, association créée par le docteur Bertrand Gardini en 2006. Chirurgien oto-rhino à Toulouse, clinique Sarrus-Teinturiers, il préside cette ONG chirurgicale et médicale dont l’un des buts est d’aller aux quatre coins du monde, dans les pays en voie de développement, afin, entre autres, d’opérer des enfants atteints de troubles de l’audition.

Ce but et ses différentes caractéristiques sont détaillés dans l’entretien qui suit, donné à l’occasion d’un précédent concert en avril 2013.

Vincent Clerc, Michel Drucker, Nathalie Corré parrainent l’association.

La jeune artiste participe à ce moment de générosité. Notons qu’elle donnera un autre concert avec le même programme à la salle de L’Escale à Tournefeuille le samedi 20 septembre à 20h30.

Le très beau et très dense programme est le suivant :

SCHUBERT Sonate n°22, en la majeur, D 959

SCHUBERT / LISZT
La sérénade de Shakespeare
Marguerite au rouet
Le Roi des aulnes

CHOPIN Sonate en si mineur n°3, op.58

RAVEL La Valse

SCHUBERT  Sonate n°22, en la majeur, D 959

Née dans une famille de musiciens, Li Shuman a commencé le piano dès son plus jeune âge. En 2000, elle réussit le concours d’entrée au Shenzhen Arts School.  En 2001, elle gagne le 65ème Concours International de Piano pour adolescents (dans la catégorie Southwest Distrct of Southern China) et l’année d’après, elle obtient le second prix au Hong Kong Asian-Cup Piano Competition. En 2005, Li Shuman gagne le premier prix au Guangdong District of Xing-Hai Cup Piano Competition.

Il faut savoir qu’en Chine le vivier des jeunes apprentis pianistes est considérable, on parle de dizaines de millions !! que des compétitions ont lieu dans toutes les provinces, qu’il y a très peu d’élus, et encore moins parmi eux qui sont susceptibles de pouvoir espérer une carrière hors des frontières de leur pays. Il est heureusement fini le temps de la Révolution culturelle qui fracassait et brûlait les pianos, brisait les doigts des mains des étudiants du Conservatoire central de la capitale,  envoyait filles comme garçons en camps de relégation au fin fond des campagnes pour qu’ils s’adonnent douze heures par jour aux travaux des champs. (Déjà venu dans le cadre de Piano aux Jacobins, et réinvitée cette année, la pianiste Zhu Xiao-Mei est une rescapée des camps de rééducation de Mongolie intérieure.)

En 2006, Li Shuman entre au Conservatoire de Pékin et bénéficie de l’enseignement des professeurs Bao Huiqiao, Shi Shucheng et Shao Dan. Elle gagne de nombreuses récompenses durant sa formation. Depuis 2009, elle continue ses études avec le professeur Wu Ying au Conservatoire de Pékin. Invitée, elle a joué au Théâtre de la Cité Interdite dans le cadre de la série de concerts donnés en l’honneur de Liszt. En 2012, Li Shuman reçoit le premier prix de Pékin lors de l’Imola Summer Piano Academy and Festival en Chine.

L’association Entendre le monde vous attend nombreux au Cloître le 22 septembre.

Michel Grialou

Entendre le Monde - Piano aux JacobinsFestival International Piano aux Jacobins

Entendre le Monde

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de