Close

Schizophrénie majeure

30 Août Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Enemy » un film de Denis Villeneuve

« Enemy » un film de Denis VilleneuveDe manière générale, il est difficile de trouver un film affichant Jake Gyllenhall et manquant d’intérêt. Le dernier opus du québécois Denis Villeneuve ne déroge pas à la règle. Il s’agit d’un thriller psychologique de la meilleure eau. Autant prévenir le spectateur, ce film demande beaucoup d’attention car les pistes pour le décrypter sont peu nombreuses et astucieusement semées. Adam est un gentil professeur fiancé à une jolie Mary (Mélanie Laurent). Gentil, en apparence car dans sa tête se déroulent de drôles de fantasmes. Où il est question de cérémonies plus ou moins secrètes particulièrement prisées par la gent masculine et dont il serait  le gardien des clés. Un ami lui confie une vidéo, un film lambda qu’il visionne aussitôt et dans lequel, tout à coup, au détour d’une image et dans un rôle plus que marginal, il se reconnaît. Il a donc un sosie parfait, l’acteur Anthony Saint Claire. A partir de ce moment-là, Adam ne va avoir de cesse que de le rencontrer. Est-ce une bonne idée ? La rencontre entre les deux va mettre en mouvement aussi leurs conjointes puisque Anthony est à quelques jours de devenir papa. Un échange très particulier va alors avoir lieu. Il fait partie des clés de ce coffre-fort mental. Magistralement filmée, cette réalisation est une délicieuse torture, une toile d’araignée dans laquelle le cinéaste nous englue un peu plus à chaque image. Porté haut la main par un Jake Gyllenhall (Adam/Anthony) des très grands jours, somptueusement éclairé et mis en image, ce film vous assène à la fin une claque monumentale dont vous aurez du mal à vous relever. Ensuite, à vous de vous de décrypter. Passionnant !

Robert Pénavayre

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de