Close

Musical jusqu’au bout des lèvres

07 Août Publié par dans Cinéma | Commentaires

« New York Melody », un film de John Carney

« New York Melody », un film de John CarneyLe réalisateur irlandais, bassiste également de son état, nous livre ici une gentille histoire d’amour sur fond musical et avec comme décor un New York inattendu. L’histoire d’amour est celle de Gretta, sympathique chanteuse folk, et Dave, un autre chanteur mais dont le succès explose littéralement. Et avec lui, la tentation de nouvelles aventures. Gretta le quitte le cœur gros et commence à galérer. Steve, un copain, l’introduit dans une boîte de second niveau et la jette littéralement sur scène. Dans la salle, Dan, un producteur has been, la remarque et lui  propose un deal peu banal : enregistrer un album non pas en studio mais dans des endroits improbables de la Grande Pomme. C’est le départ d’une aventure musicale à laquelle de nombreux bras cassés vont se joindre. Pour notre plus grand plaisir ! Emaillée de nombreuses chansons, écrites par le réalisateur, et interprétées par les comédiens eux-mêmes, cette comédie follement romantique donne la part belle à la musique et à la scène musicale new yorkaise. Elle trace également un portrait follement attachant et sensible d’une renaissance, celle de deux laissés pour compte  bourrés de talents mais bousculés par les lois du milieu. Dans un New York comme on l’a rarement vu, dans  son intimité la plus vitale car la plus authentique, avec ses couleurs et ses bruits, ses odeurs et son cœur qui bat, ses perspectives planantes et ses recoins chaleureux, John Carney dirige une poignée de comédiens épatants, au premier rang desquels la craquante Keira Knightley (Gretta) et ce gros nounours déboussolé de Mark Ruffalo (Dan), décidément à l’aise dans tous les registres. Le sourire de cet été cinématographique.

Robert Pénavayre

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de