Close

Orchestre National du Capitole : les grandes rencontres symphoniques de la saison 2014-2015

06 Août Publié par dans Musique classique | Commentaires

En présence du Maire, Jean-Luc Moudenc, du Délégué à la Culture, Francis Grass et de la Déléguée aux Musiques, Marie Déqué, l’administration de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse recevait la presse le 2 juin dernier, à la Halle aux Grains. Devant une assistance fournie et attentive, Tugan Sokhiev, Directeur musical de l’orchestre, Thierry d’Argoubet, son Délégué général et Janine Macca, son Administratrice générale, ont ainsi pu évoquer le déroulement de la prochaine saison de la grande formation symphonique de la Ville rose et son avenir.

La présentation à la presse de la saison 2014-2015 de l'Orchestre National du Capitole. De gauche à droite : Janine Macca, Administratrice générale, Thierry d'Argoubet, Délégué général de l'Orchestre, Tugan Sokhiev, Directeur musical, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Francis Grass, Délégué à la Culture et Marie Déqué, Déléguée aux Musiques  - Photo Patrice Nin -

La présentation à la presse de la saison 2014-2015 de l’Orchestre National du Capitole.
De gauche à droite : Janine Macca, Administratrice générale, Thierry d’Argoubet, Délégué général de l’Orchestre, Tugan Sokhiev, Directeur musical, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Francis Grass, Délégué à la Culture et Marie Déqué, Déléguée aux Musiques
– Photo Patrice Nin –

Comme le rappelle Jean-Luc Moudenc en ouverture de la conférence de presse, la nouvelle saison musicale sera l’occasion de célébrer le 10ème anniversaire de la première nomination, par l’actuel Maire de Toulouse, de Tugan Sokhiev à la tête de l’ONCT comme « conseiller musicale et principal chef invité ». C’est en 2008 qu’interviendra celle du jeune chef ossète comme directeur musical en titre. En outre, le Maire est amené à évoquer un sujet dont il est souvent question, celui de l’éventuelle construction d’une nouvelle salle de concert enterrée (ou semi-enterrée) sur le site de l’ancienne prison Saint-Michel. Le projet existe, fera l’objet d’une étude technique avant d’être soumis aux musiciens eux-mêmes et bien sûr à Tugan Sokhiev. Néanmoins sa réalisation reste dépendante des possibilités budgétaires et de l’accord éventuel de l’Etat. Etant donné la baisse prévue, dans les années à venir, des dotations accordées aux collectivités locales, Jean-Luc Moudenc ne peut prendre d’engagement ferme à ce sujet.

Une croissance raisonnée

L’activité de l’Orchestre ne cesse pourtant de se développer, notamment grâce aux recrutements supplémentaires accordés au cours de la précédente législature. En témoignent les chiffres qu’affiche la nouvelle saison. 90 concerts prévus, 46 participations à l’opéra et à la danse montrent à quel point la formation toulousaine est sollicitée. Les divers intervenants insistent en particulier sur l’aide au projet pédagogique, porté notamment le chef d’orchestre Christophe Mangou. Pas moins de 32 rendez-vous dans ce cadre sont inscrits au programme de la prochaine saison. Comme l’indique Janine Macca à propos de celle qui s’achève, le taux moyen de remplissage de 80 %, plus de 55 000 spectateurs enregistrés, 14 000 élèves accueillis ainsi que les deux concerts offerts aux étudiants, attestent de la bonne santé de toutes les activités musicales de l’orchestre. Le grand succès obtenu lors des nombreuses tournées, en région, nationales et internationales, complètent le portrait d’une phalange dont les qualités musicales sont saluées par tous.

Ces qualités seront mises au service d’une saison 2014-2015 que l’on peut objectivement qualifier de brillante. Tugan Sokhiev assurera la direction de 13 concerts à Toulouse et de 23 hors les murs, c’est-à-dire en région, en France et lors de trois grandes tournées internationales, en Espagne, Allemagne et au Japon. Notons la participation de l’Orchestre et de son chef, à la session d’inauguration de la nouvelle Philharmonie de Paris. Seules les grandes formations du moment auront ce privilège ! En outre, l’invitation de 13 chefs extérieurs, dont deux nouveaux venus, témoigne également de l’ouverture qui se poursuit.

Un aspect important de l’action menée concerne la nouvelle politique audiovisuelle et de diffusion auprès des medias, comme le soulignent Tugan Sokhiev et Thierry d’Argoubet. Si 12 concerts ont été diffusés au cours de la précédente saison, ils seront 22 lors de la prochaine. 5 soirées seront retransmises sur Radio Classique et France Musique. 6 captations vidéo seront visibles sur les réseaux télévisés (Mezzo et Arte), alors que 11 seront diffusées sur Internet (Medici.tv et Arte concert).

Un contenu musical prestigieux

Le contenu musical de la saison prolonge encore l’élargissement et la diversification du répertoire abordé, ainsi que la participation de grands solistes internationaux et français, dont une belle proportion de jeunes artistes. Parmi les pianistes, David Kadouch, Behzod Abduraimov, Adam Laloum représentent la jeune génération, alors qu’Alexandre Toradze et Emanuel Ax, notamment, incarnent la permanence du talent reconnu. Vadim Gluzman, Renaud Capuçon, le jeune Sergey Khachatryan, donnent la mesure de la qualité des violonistes invités. Parmi les grandes voix, Anna Caterina Antonacci, Marianne Crebassa, Bryan Hymel, Anne-Catherine Gilet, le jeune Florian Sempey seront présents.

Deux grands rendez-vous mobiliseront la participation de grands chœurs. L’Orfeon Donostiarra viendra participer à une exceptionnelle présentation de la Grande Messe des Morts de Berlioz, une œuvre monumentale rarement donnée, qui sera dirigée par Tugan Sokhiev, à Toulouse et à Paris. Le Chœur du Capitole rejoindra l’Orchestre pour la présentation de l’oratorio dramatique d’Arthur Honegger et Paul Claudel, Jeanne d’Arc au Bûcher, sous la direction de Kazuki Yamada et avec la présence de Marion Cotillard dans le rôle parlé de Jeanne.

La saison débutera, comme il est de tradition depuis quelques années, en collaboration avec les deux festivals internationaux de la Ville rose, Piano Jacobins (18 septembre) et Toulouse les Orgues (11 octobre).

Comme l’année dernière, six séries d’abonnements seront disponibles, permettant de nombreuses combinaisons. Le détail est disponible sur le site de l’Orchestre National du Capitole : www.onct.toulouse.fr.

Notez bien que les réabonnements bénéficient d’une priorité jusqu’au samedi 28 juin.

Une belle saison s’offre à tous.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Orchestre National du CapitoleOrchestre National du Capitole de Toulouse

.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de