Close

Une nouvelle vie pour le restaurant 101, Toulouse.

30 Mai Publié par dans Gastronomie | Commentaires

Voilà une nouvelle qu’elle est bonne pour femmes et hommes en robe.

Egalité des genres ou proximité du Palais de justice? Allez savoir, votre déduction sera la bonne!

Le restaurant « salon de thé » 101 situé au début de la rue Achile Viadieu a été repris il y a quelques mois par un jeune chef venu tout droit de chez Anne-Sophie Pic et Alain Ducasse, Anthony Seinnheimer.

Pour l’instant, rien ne le laisse encore deviner: ancienne enseigne dont le terme « salon de thé » devrait bientôt disparaître, déco des anciens proprios un peu passée mais qui heureusement devrait subir un petit coup de jeune rapidement (en tout cas il vaudrait mieux…).

Le jeune chef semble s’être installé là juste avec la …. et le couteau, sans grands sous, prêt à en découdre avec de bons produits, même sur un menu E/P/D à 16€.

Rod'nroll

Passé le premier abord un peu vintage, « si j’avais un marteau » j’aurais cloué le bec à radio Nostalgie, « Angie » et un petit coup de Richaud (bien joué de proposer une petite sélection by Vinnouveau) ont calmé mes ardeurs. Après tout, le midi m’en fout un peu, c’est dans l’assiette que ça se passe.

Et à ce niveau là, à 16€ le complet, ça va être dur de rivaliser…

V’là ti pas que le petit gars te colle des Barbajuans de légumes et crème de Saint-Jacques, ou un cromesquis de foie gras, espuma d’asperges en entrée, bam!

Le pot-au-feu de joue de porc aurait mérité un ou deux petits condiments qui « peps », du gros sel et pourquoi pas un peu de moutarde? Mais les joues étaient fondantes, les légumes croquants et le bouillon parfait.

Rod'nroll

Belle épaule d’agneau confite, jus et tian de légumes ou brandade de lieu noir visiblement plus que correcte.

Pas de problèmes non plus sur les desserts; pain perdu aux fruits rouges, croustillants aux fruits de saison ou mousse au chocolat, crème de citron vert, ça roule.

Bref, voilà un endroit que l’on aimerait prometteur, un coup de peinture, exit nostalgie pour une playlist bien sentie en sourdine et niveau cuisine, quelques suggestions, un menu plus élaboré le soir (16€ midi et soir, c’est certes l’anti-crise par excellence mais cela limite trop la marche de manœuvre niveau produits) et bingo!

Faut-il y aller? bah évidemment, rapport qualité/prix au top, et si on veut que tout cela se réalise il faut bien lui en donner les moyens!

Le 101 Restaurant . 101 Rue Achille Viadieu . Toulouse (Saint-Michel) . 09 84 01 68 56

Le 101 sur Facebook

Une Chronique de Rod’n Roll

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Rod'n'Roll Plus d'articles de