Close

Un été 87

09 Mai Publié par dans Cinéma | Commentaires

Entre film noir et mélodrame, Last Days of Summer de Jason Reitman met en scène une mère célibataire et son jeune fils face à un fugitif.

Last Days of Summer - Kate Winslet, Josh Brolin, Gattlin Griffth.

1987, dans une bourgade du New Hampshire, Henry, âgé de treize ans, profite des derniers jours des vacances d’été avant de retrouver le collège. Il est élevé par sa mère, Adèle, sujette à des accès de dépression et rejoint son père les week-ends, ce dernier s’étant remarié avec sa secrétaire qui lui a donné deux autres enfants. L’adolescent pousse sa mère à sortir de chez elle et lors d’un passage au supermarché, ils sont abordés par un homme les pressant de l’accueillir quelques heures. Légèrement blessé, Frank s’est évadé d’une prison où il purgeait une peine de dix-huit ans pour meurtre. Finalement, le fugitif va rester quatre jours en leur compagnie…

Il ne faut pas dévoiler plus avant le scénario de Last Days of Summer, titre «français» de Labor Day, roman à succès de Joyce Maynard paru en France en 2009 (Long week-end). Car derrière les apparentes conventions, le film réserve des surprises en dévoilant peu à peu la complexité et les secrets des personnages.

Adieu à l’enfance

Le jeune cinéaste Jason Reitman – à qui l’on doit Thank you for smokingJuno, In the Air et Young Adult – confirme son grand talent tout en changeant de registre. Si ses précédentes réalisations lorgnaient du côté de la comédie (avec tout de même des nuances noires ou dépressives), Last Days of Summer emprunte au mélodrame et, à un degré moindre, au film noir à travers le personnage du fugitif. Pour autant, c’est l’adieu à l’enfance qui constitue le motif central de ce récit d’apprentissage rythmé notamment par la voix off du jeune Henry.

Last Days of Summer - Kate Winslet, Gattlin Griffth.

Reitman filme ses personnages avec délicatesse et pudeur, privilégie les silences à des dialogues inutiles, joue la corde de l’émotion sans jamais tomber dans le pathos. Il est épaulé dans son entreprise par Kate Winslet (encore une fois formidable), Josh Brolin (excellent lui aussi) et le prometteur Gattlin Griffth (vu notamment dans L’Échange d’Eastwood). Du cinéma simple et beau. C’est déjà pas mal.

Christian Authier
Un Article de l’Opinion Indépendante

Last Days of Summer de Jason Reitman
avec Kate Winslet, Josh Brolin, Gattlin Griffth.
Durée : 1h51.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de