Close

Débuts toulousains

21 Avr Publié par dans Musique classique | Commentaires

Les deux invités de l’Orchestre National du Capitole pour le concert du 26 avril prochain feront, à cette occasion, leurs débuts sur la scène musicale toulousaine. Le jeune chef d’orchestre britannique, Nicholas Collon, est déjà très demandé outre-Manche. Pour sa première participation à la saison de notre orchestre, il choisit un programme consacré à deux grands compositeurs anglais du XXe siècle : Benjamin Britten (1913-1976) et Ralph Vaughan-Williams (1872-1958). La jeune violoniste norvégienne Vilde Frang sera la soliste du Concerto pour violon de Benjamin Britten.

Le chef d'orchestre britannique Nicholas Collon - Photo BBC/Chris Christodoulou -

Après des débuts remarqués aux BBC Proms en 2010, Nicholas Collon, fondateur et chef d’orchestre principal de l’Aurora Orchestra, est réinvité en 2011 et en 2012 à la tête de cet orchestre, du London Sinfonietta et du Birmingham Contemporary Music Group. À Londres, avec l’Aurora Orchestra, il dirige également la série « New Moves » au centre de formation musicale LSO St Luke’s, participe à la saison « Mozart Unwrapped » et au cycle « Brahms Unwrapped » du Kings Place. Tout au long de la saison 2011/2012, il assiste le chef d’orchestre Vladimir Jurowski à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Londres. Il débute à la tête du Philharmonia Orchestra, du London Mozart Players, du Northern Sinfonia, de l’Orchestre de Chambre de Munich et du BBC Scottish Symphony Orchestra. En 2012/2013, il dirige pour la première fois les orchestres symphoniques de Birmingham, Bournemouth, le BBC Philharmonic Orchestra, le BBC National Orchestra of Whales, l’Orchestre national d’Espagne, d’Ile-de-France, de Lyon, l’Academy of Ancient Music, l’Orchestre Philharmonique d’Auckland et l’Ensemble Intercontemporain. Il débute à l’English National Opera (La Flûte enchantée) et au Welsh National Opera (Wagner Dream de Jonathan Harvey). À l’automne 2013, il participe à sa première tournée avec le Festival de Glyndebourne.

La violoniste norvégienne Vilde Frang - Photo Ole Einar Andersen -

Depuis que Mariss Jansons l’a engagée à l’âge de douze ans pour ses premiers pas aux côtés de l’Orchestre Philharmonique d’Oslo, Vilde Frang s’est imposée comme l’une des meilleures jeunes violonistes de sa génération. Lauréate 2012 du Crédit Suisse Young Artists Award, elle se produit la même année avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne dirigé par Bernard Haitink (Festival de Musique d’Été de Lucerne). Vilde Frang joue aux côtés de l’Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, du Mahler Chamber Orchestra, du Philharmonia Orchestra, de l’Academy of St. Martin in the Fields, de l’Orchestre Symphonique de Göteborg, des orchestres symphoniques de Houston et d’Atlanta. Elle se produit dans de nombreux festivals en Allemagne, en Autriche et en Suisse. Elle collabore avec Gidon Kremer, Yuri Bashmet, Martha Argerich, Julian Rachlin, Leif Ove Andsnes et Maxim Vengerov. Elle participe à une tournée en Europe et aux États-Unis, aux côtés d’Anne-Sophie Mutter. En 2012/2013, elle effectue une grande tournée de récitals avec son partenaire de récital, Michail Lifits (Londres, Munich, Zurich, Milan, New York et Boston). Son premier enregistrement de concertos en tant que Jeune Artiste Classique de l’Année en 2010 pour EMI est récompensé par le prix Edison Klassiek (Pays-Bas) et un Classic BRIT Award dans la catégorie « Meilleur Espoir ». Son récital enregistré (Bartok, Grieg, R. Strauss) reçoit l’« Editor’s Choice » de Classic FM, le « Diapason d’Or » de Diapason et le Prix Echo Klassik en Allemagne. Son plus récent album a été désigné « Gramophone Choice » par Gramophone. Le violon de Vilde Frang est un Jean-Baptiste Vuillaume prêté par la Fondation Anne-Sophie Mutter.

Nicholas Collon dirigera à Toulouse les somptueux « Four Sea Interludes », extraits de l’opéra Peter Grimes de Benjamin Britten, ainsi que la Sixième symphonie de Ralph Vaughan-Williams, sombre et dramatique méditation composée en 1944-1947 et créée à Londres le 21 avril 1948 sous la direction de Sir Adrian Boult. Vilde Frang sera la soliste du Concerto pour violon de Benjamin Britten. Alors que la tension règne en Europe, le compositeur, profondément pacifiste, décide de s’exiler aux États-Unis en avril 1939. Il arrive d’abord à Québec et y achève son Concerto pour violon. Très marqué par son contexte historique, le Concerto résonne comme un écho de l’Europe souffrante. Il est créé au Carnegie Hall le 27 mars 1940 par Antonio Brosa. La version définitive, retouchée en 1951, est créée le 12 décembre de la même année par Bronislav Gimpel et le Royal Philharmonic Orchestra dirigé par Thomas Beecham.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Orchestre National du CapitoleOrchestre National du Capitole
samedi 26 avril à 20h00 – Halle aux Grains
Réservation

 

.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de