Close

Rencontres avec les équipes de film, du 16 au 22 avril 2014

16 Avr Publié par dans Non classé | Commentaires

la nuit qu'on supposeMercredi 16 avril : rencontre avec le réalisateur Benjamin D’Aoust, à l’occasion de la projection en avant-première du film « La nuit qu’on suppose »
Date de sortie : inconnue

« Le monde de l’aveugle n’est pas la nuit qu’on suppose » Jorge Luis Borges
A quoi ressemble le monde pour ceux qui ne le voient plus ? Qu’y-a-t-il dans cette nuit sans fond que l’on imagine tous ? Brigitte, Danielle, Hedwige, Bertrand & Saïd ont perdu la vue à différents stades de leurs vies. En explorant leurs univers, le film pose la question du regard et du lien que nous établissons avec nos sens, le monde et les autres.

ABC Toulouse, 18h : Projection en audiodescription en présence du réalisateur et de deux participants.
ABC Toulouse,
21h : Projection  en présence du réalisateur et de deux participants

**

je m'appelle hmmmJeudi 17 Avril, rencontre avec la réalisatrice Agnès Troublé dite Agnès b., à l’occasion de la projection en avant-première du film « JE M’APPELLE HMMM… »
Date de sortie : 23 avril 2014.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Une fiction, la fugue d’une fillette de 11 ans, aînée de 3 enfants, la mère absente, le père prédateur, la grand-mère trop pure pour imaginer ce qui se passe. Classe de nature la fillette disparait… Elle est montée dans un camion ; un road movie merveilleux et tragique en compagnie d’un routier écossais, un voyage initiatique, une rencontre, des rencontres « où l’amour se pose ».

ABC Toulouse, 20h30

**

pas son genreMardi 22 avril, rencontre avec le réalisateur Lucas Belvaux, à l’occasion de la projection en avant-première du film « PAS SON GENRE »
Date de sortie :  30 avril 2014.

Clément, jeune professeur de philosophie parisien est affecté à Arras pour un an. Loin de Paris et ses lumières, Clément ne sait pas à quoi occuper son temps libre. C’est alors qu’il rencontre Jennifer, jolie coiffeuse, qui devient sa maîtresse. Si la vie de Clément est régie par Kant ou Proust, celle de Jennifer est rythmée par la lecture de romans populaires, de magazines « people » et de soirées karaoké avec ses copines. Cœurs et corps sont libres pour vivre le plus beau des amours mais cela suffira-t-il à renverser les barrières culturelles et sociales ?

Gaumont Wilson, 20h30

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de