Close

Le baryton récurrent

07 Avr Publié par dans Opéra | Commentaires

À Toulouse, Aimery Lefèvre tient le premier rôle masculin dans les « Pigeons d’argile », commande du Théâtre du Capitole au compositeur Philippe Hurel, dans une mise en scène de Mariame Clément sur un livret de Tanguy Viel.

Aimery Lefèvre

Déjà entendu au Théâtre du Capitole ces dernières années dans « le Barbier de Séville », puis « les Indes galantes » et « La Belle Hélène », Aimery Lefèvre (photo) est à nouveau présent à Toulouse cette saison. Le baryton tient en effet le premier rôle masculin des « Pigeons d’argile », commande de l’opéra toulousain au compositeur Philippe Hurel. Cette partition ancrée dans la pure tradition lyrique sera créée dans une mise en scène de Mariame Clément, sur un livret de Tanguy Viel. Le romancier s’est inspiré d’un fait divers qui défraya la chronique en 1975: l’Américaine Patricia Campbell Hearst, dite Patty Hearst, est enlevée par un groupe terroriste réclamant une aide aux plus démunis en guise  de rançon. La captive prendra fait et cause pour ses ravisseurs. L’action de l’œuvre se cristallise autour du personnage de Charlie, compagne d’armes de Toni, le ravisseur.

Aguerri au répertoire contemporain, le chef milanais Tito Ceccherini, qui a déjà collaboré avec le compositeur Philippe Hurel, dirigera l’Orchestre et le Chœur du Capitole. Entièrement française, la distribution réunit six chanteurs, dont trois rôles tenus par les grandes voix du chant français que sont la mezzo-soprano Sylvie Brunet-Grupposo, le baryton Vincent Le Texier et le ténor Gilles Ragon. Le trio central sera interprété par de jeunes chanteurs : sublime « Belle Hélène » au Capitole en 2012, la mezzo-soprano Gaëlle Arquez sera Charlie ; entendue dans le rôle-titre de « Hänsel et Gretel » cet hiver, la soprano Vannina Santoni sera la jeune captive, Patricia ; Aimery Lefèvre chantera le rôle de Toni.

Né en 1983, Aimery Lefèvre a notamment chanté sous la direction des meilleurs chefs du répertoire baroque français (Marc Minkowski, Emmanuelle Haïm, Hervé Niquet, William Christie, etc.). Il reviendra prochainement à Toulouse en Pollux, sous la direction de Christophe Rousset, dans la reprise d’une mise en scène de « Castor et Pollux » de Rameau, créée à Vienne par Mariame Clément.

Jérôme Gac

« Les Pigeons d’argile », du 15 au 20 avril, au Théâtre du Capitole, place du Capitole, Toulouse. Tél. 05 61 63 13 13.

Introduction au spectacle, avant la représentation, 19h00.

Conférence avec Philippe Hurel (compositeur) et Tanguy Viel (librettiste), lundi 14 avril, 18h00, au Théâtre du Capitole.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de