Close

Presque plus vrai que vrai

29 Mar Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Captain America, le soldat de l’hiver », un film de Joe et Anthony Russo

Captain AmericaAlors qu’éclate le scandale mondial des écoutes de la NSA, les frères Russo mettent la dernière main au montage du second volet des aventures du héros Marvel,  Captain America. Ce qu’ils ignorent, c’est qu’ils viennent de faire une fiction sur ce scandale d’écoutes à l’échelle planétaire. En effet, le dernier opus de ce héros met en scène une organisation qui a repéré via internet tous les « déviants » de la Terre. Enfin, « déviants » par rapport à son projet qui est d’établir un ordre nouveau façon nazie.  Problème, l’organisation en question n’est autre que celle dans laquelle travaille ce bon Captain America. Tout le film va être la découverte par ce dernier de la supercherie. Et bien sûr son combat. Connus surtout pour leurs séries tv, ces deux réalisateurs, unis dans la vie comme dans leur travail, surprennent ici par leur maîtrise du genre. D’un scénario il est vrai richissime, ils vont faire un film d’action genre blockbuster du meilleur aloi. Effets spéciaux, suspense, humour aussi, émotion également, tout concourt à une vraie réussite. A tel point qu’ils signeront le prochain dont la sortie est prévue en 2016. Nous y retrouverons le Captain propre sur lui de Chris Evans, littéralement titulaire de ce rôle dans cette saga mais aussi dans  celle des Avengers et de Thor. Beau comme un dieu grec, son arme est d’ailleurs un bouclier, ce jeune comédien, qui veut aujourd’hui se tourner vers la réalisation, est à merveille ce super héros incarnation des valeurs fondamentales américaines. Le méchant du film, car il en faut un, est ce soldat de l’hiver (Sebastian Stan) armé d’un bras en acier et d’une force peu commune. La relation entre les deux combattants pourrait tourner à la confusion. Mais qui croirait une chose pareille… Dans un rôle pas tout à fait secondaire, Robert Redford, 78 ans au compteur et fan de héros Marvel.  Si vous avez la chance de voir ce film en IMAX 3 D, je vous promets de grandes émotions supplémentaires.

Robert Pénavayre

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de