Close

Rencontres avec les équipes de film, du 12 au 18 mars

12 Mar Publié par dans Cinéma | Commentaires

qu'est ce qu'n a fait au bn dieuJeudi 13 mars : rencontre avec le réalisateur Philippe de Chauveron, et les acteurs Ary Abittan, Medi Sadoun, Frederic Chau, et Noom Diawara, à l’occasion de la projection en avant-première du film « QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? ».
Date de sortie : 16 avril 2014.

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt « vieille France ». Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d’ouverture d’esprit…Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois.
Leurs espoirs de voir enfin l’une d’elles se marier à l’église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique.

UGC Toulouse, 20h00, rencontre après la projection.

**

**

baby sittingVendredi 14 mars : rencontre avec les réalisateurs Philippe de Chauveron et Nicolas Benamou, et les acteurs Alice David et Vincent Desagnatà l’occasion de la projection en avant-première du film « BABYSITTING ».
Date de sortie : 16 avril 2014.

Faute de baby-sitter pour le week-end, Marc Schaudel confie son fils Remy à Franck, son employé, « un type sérieux » selon lui. Sauf que Franck a 30 ans ce soir et que Rémy est un sale gosse capricieux. Au petit matin, Marc et sa femme Claire sont réveillés par un appel de la police. Rémy et Franck ont disparu ! Au milieu de leur maison saccagée, la police a retrouvé une caméra. Marc et Claire découvrent hallucinés les images tournées pendant la soirée.

Méga-CGR Toulouse-Blagnac, 19h30
UGC Toulouse, 20h00
Gaumont-Labège, 20H30

**

**

yeux jaunesSamedi 15 mars : rencontre avec la réalisatrice Cécile Télerman et l’actrice Emmanuelle Béart à l’occasion de la projection en avant-première du film « LES YEUX JAUNES DES CROCODILES », d’après l’œuvre de Katherine Pancol.
Date de sortie : 16 avril 2014.

Deux sœurs que tout oppose. Joséphine, historienne spécialisée dans le XIIème siècle, confrontée aux difficultés de la vie, et Iris, outrageusement belle, menant une vie de parisienne aisée et futile. Un soir, lors d’un dîner mondain, Iris se vante d’écrire un roman. Prise dans son mensonge, elle persuade sa sœur, abandonnée par son mari et couverte de dettes, d’écrire ce roman qu’Iris signera, lui laissant l’argent. Le succès du livre va changer à jamais leur relation et transformer radicalement leurs vies.

Gaumont Wilson, 20h30

**

Lundi 17 mars :  la Cinémathèque de Toulouse poursuit son anniversaire : dans le cadre « 50 ans, 50 moments de cinéma »  moment# 12 Paradjanov / Avédikian . L’acteur-réalisateur Serge Avédikian vient présenter deux films :

chevaux de feu19h « LES CHEVAUX DE FEU » (Tini Zabutykh predkov) de Sergei Paradjanov, film de 1965.
L’histoire de Marika et Ivan, sorte de Roméo et Juliette des Carpates. Amour impossible sur fond de haine extra-familiale. Ce film révéla au monde Sergei Paradjanov, qui filme la malédiction des hommes. Une vision pessimiste qui lui valut bien des démêlés avec les politiques au pouvoir. Imprégnée des légendes ukrainiennes, cette rencontre improbable de l’ethnologie et de la poésie est d’un lyrisme débridé. Un film qui cherche à chaque nouvelle projection à se libérer du carcan de la narration comme un papillon de sa chrysalide.

**

21h « PARADJANOV » en avant-première, réalisé par Sergei Avédikian et Olena Fetisova.
Le non-conformisme de Sergei Paradjanov lui a valu des années d’emprisonnement dans les geôles soviétiques. Mais cela ne lui a jamais enlevé son indéfectible sens de l’humour, son excentrisme et surtout sa passion pour la beauté. Au-delà de l’évocation de la vie de ce cinéaste hors norme, le film parle de la liberté d’un artiste et du prix à payer pour cette liberté.

**

**

BraddockMardi 18 mars : rencontre avec la co-réalisatrice Gabriella Kessler, à l’occasion de la projection de son documentaire « BRADDOCK AMERICA » co-réalisé avec Jean-Loïc Portron.

Au Nord-Est des Etats-Unis, la ville de Braddock, ancien bastion sidérurgique, a aujourd’hui perdu de sa superbe. Pourtant, une communauté ébauche au quotidien une action solidaire pour dessiner l’avenir. Subtilement éclairé par des images d’hier et les voix des habitants de Braddock, survivants d’un passé révolu, unis dans leur volonté d’entreprendre et le désir de vivre ensemble, Braddock America est une allégorie. Le film raconte avec émotion l’histoire d’une ville américaine tout en racontant la nôtre : celle d’un Occident frappé par la désindustrialisation.
Pourtant, sous les coups des pelleteuses, l’herbe pousse encore et derrière les façades oxydées, des hommes vivent toujours.

ABC-Toulouse,  20h30

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de