Close

Rencontres avec les équipes de film, du 18 au 25 février

18 Fév Publié par dans Cinéma | Commentaires

affiche de toutes nos forcesMercredi 19 février : rencontre avec Niels Tavernier, Alexandra Lamy et Jacques Gamblin, à l’occasion de la projection en avant-première du nouveau film réalisé par Niels Tavernier « DE TOUTES NOS FORCES ».
Comme tous les adolescents, Julien rêve d’aventures et de sensations fortes. Mais lorsqu’on vit dans un fauteuil roulant, ces rêves-là sont difficilement réalisables. Pour y parvenir, il met au défi son père de concourir avec lui au triathlon « Ironman » de Nice : une des épreuves sportives les plus difficiles qui soit. Autour d’eux, c’est toute une famille qui va se reconstruire pour tenter d’aller au bout de cet incroyable exploit.
Gaumont Wilson, 20h30, rencontre après la projection.

**
**
affiche Situation amoureuse
Jeudi 20 février : rencontre avec Manu Payet, à l’occasion de la projection en avant-première du premier film réalisé par Manu Payet « SITUATION AMOUREUSE : C’EST COMPLIQUE » (Grand prix du festival de l’Alpe d’Huez 2014).
À trente ans, Ben est sur le point d’épouser Juliette. Sa petite vie tranquille et sans danger va basculer lorsqu’il retombe sur la personne qu’il a secrètement le plus envie de revoir : Vanessa, la bombe du lycée qui ne l’avait jamais regardé. Elle est de retour à Paris et ne connaît, aujourd’hui, que lui…

Gaumont Wilson, 20h30, rencontre après la projection.
**
**
cercles du silenceJeudi 20 février : rencontre avec le réalisateur Gil Corre, à l’occasion de la projection de son documentaire « CERCLES DE SILENCE », accompagné d’Alain Richard, initiateur des Cercles de Silence, et Jean-Baptiste Libouban, initiateur des faucheurs d’OGM.
Initiés en 2007 par les frères Franciscains de Toulouse pour alerter l’opinion publique sur les conditions d’enfermement des sans-papiers, ces rassemblements, baptisés « cercles de silence », ne comptaient qu’une dizaine de personnes, formant un cercle place du Capitole. Aujourd’hui, tous les derniers mardis du mois, de 18h30 à 19h30, on les compte plutôt par centaines : des religieux toujours mais aussi de simples citoyens, qui se retrouvent une fois par mois, toujours dans la même configuration. Ces cercles ont essaimé dans toute la France, et même au-delà de nos frontières, en Italie, en Suisse, en Espagne… Le film justement se promène entre Toulouse et Madrid, entre le Larzac et l’Inde et propose une réflexion sur le silence et la non-violence.
Utopia, 20h30, rencontre après la projection.
**
**
lions-pierre-img-artVendredi 21 février : rencontre avec le réalisateur Olivier Zuchuat, à l’occasion de la projection de son documentaire « COMME DES LIONS DE PIERRE A L’ENTREE DE LA NUIT ».
Entre 1947 et 1951, plus de 80 000 hommes, femmes et enfants grecs ont été internés sur l’îlot de Makronissos (Grèce) dans des camps de rééducation destinés à lutter « contre l’expansion du communisme ». Parmi ces déportés se trouvaient de nombreux écrivains et poètes, dont Yannis Ritsos et Tassos Livaditis. Malgré les privations et les tortures, ces exilés sont parvenus à écrire des poèmes qui décrivent leur (sur)vie dans cet univers concentrationnaire. Ces textes, pour certains enterrés dans le sol du camp, ont été retrouvés.
ABC – Toulouse, 21h, rencontre après la projection.
**
**
cine-palestine-img-art-3Lundi 24 février : ciné-concert à l’occasion du Festival « Ciné-Palestine« . Rencontre avec le réalisateur Rashid Masharawi lors de la projection, en inauguration, du film « PALESTINE STEREO »
Deux frères Sami 30 ans et Milad la quarantaine, projettent de quitter la Palestine pour l’Australie après le bombardement de leur maison familiale.
Note musicale avec Mohammed et Mahmoud Karzon, au violon et percussions.
ABC -Toulouse, 20h30, rencontre après la projection.
**
**
**
**
**
**
au bord du mondeMardi 25 février : rencontre avec le réalisateur Claus Drexel, à l’occasion de la projection de son documentaire « AU BORD DU MONDE ». Il sera accompagné de accompagné de deux enseignants à Sciences Po Toulouse, Olivier Philippe et Paul Vinaches, et des membres de l’association Action Froid.
Paris, la nuit. C’est ici que vivent Jeni, Wenceslas, Christine, Pascal et les autres. Sans-abri, ils hantent trottoirs, ponts et couloirs du métro, au bord d’un monde où la société ne protège plus. Ils nous font face, ils nous parlent.
Utopia, 20h30, rencontre après la projection.
*
Ce film était présenté en septembre lors du 2e Festival International du Film Grolandais, hors compétition (merci les programmateurs !). Contrairement aux autres films que j’annonce ici, celui-ci, je l’ai vu : ce documentaire est vraiment très réussi.
*
De plus, sur la gazette de l’Utopia, il est indiqué « Une séance scolaire est d’ores et déjà organisée avec le film vendredi 28 février à 10h à Toulouse en présence du réalisateur et de Paul Vinaches, enseignant à Sciences Po Toulouse. Si vous voulez assister à cette séance avec vos élèves, contactez nous pour réserver au 05-61-21-22-11. ».
Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de