Close

La Verità : Dali entre au cirque. Plein les yeux toujours à Odyssud

11 Fév Publié par dans Grands Spectacles | 1 commentaire

« La vérité est tout ce qu’on a rêvé, qu’on a vécu, qu’on a inventé, tout ce qui fait partie de notre mémoire.»

Œuvre hypnotique à la beauté très pure, La Verità est la première production de la toute nouvelle structure créée en 2011, la Compagnia Finzi Pasca formée par Daniele Finzi Pasca et Julie Hamelin et autres artistes dont nous connaissons bien le travail, et pour cause. Elle se déroule – fait exceptionnel –  devant une gigantesque toile du peintre fou, Salvador Dali.

La toile de Salvador Dali, peinte en 1940

Il y a plus de soixante-dix ans, Salvador Dali a peint une toile qui a servi de tableau d’ouverture pour le ballet Tristan Fou  (Mad Tristan), un ballet inspiré de l’histoire de Tristan et Iseut, présenté en 1944 au Metropolitan Opera de New York. L’immense tulle a ensuite dormi pendant plus de soixante ans, protégée dans une boite en bois retrouvée dans un théâtre new-yorkais  il y a peu.

Les circonstances font que l’œuvre de 9 mètres par 15 mètres a repris sa place sur scène grâce au metteur en scène Daniele Finzi Pasca qui s’en sert comme quatorzième interprète de sa nouvelle création La Verità. Son imagination débridée, sans limites, a déjà pu être appréciée et acclamée à Odyssud à plusieurs reprises puisqu’on lui doit trois spectacles enthousiasmants du Cirque Eloize formant la trilogie du Ciel, Nomade, Nebbia, Rain.

La Verita © MH De Carufel - Le Devoir

La Verità met en scène l’univers surréaliste de Dali, souligné par le travail d’acrobates, clowns, danseurs et chanteurs et par la réflexion de Daniele Finzi Pasca  autour du surréalisme et du rêve, artiste réinventant encore et toujours le cirque poétique.

Une véritable fresque aussi rigoureuse techniquement qu’impressionnante esthétiquement. Costumes et décors inventifs, enchaînements acrobatiques de haute volée, théâtre fellinien, machines inédites – dont une roue géante en trois dimensions –architecture lumineuse étourdissante… Plein les yeux, c’est bien vrai.

« La Verità enchante grâce à des numéros d’une grande beauté et son humour décalé. Comme un rêve éveillé, les tableaux hypnotisent par leur grande beauté. » Journal de Montréal

La VeritàLa Verità - Compagnia Finzi Pasca

Les chorégraphies et la musique sont de Maria Bonzanigo.

La Verità - Compagnia Finzi Pasca

Des danseurs à plumes font un numéro de cabaret…

La Verità - Compagnia Finzi Pasca

Les images parlent d’elles-mêmes… La Verità est une fresque visuelle féerique

La Verità - Compagnia Finzi Pasca

Michel Grialou

Odyssud Blagnac
du mercredi 19 février au dimanche 23 février

la verita from Odyssud on Vimeo.

Partager : Facebook Twitter Email

 

Un commentaire

  • J’aime bien Dali, j’aime bien le cirque mais le mélange des 2 là, j’ai été scotchée… C’est beaux, c’est envoûtant, c’est doux, j’aurais voulu que cela ne s’arrête jamais. J ‘étais venue là par hasard après mon expo photo à la brasserie des artistes et quelle bonne surprise… Merci Odysud pour les trésors que tu nous offres.


Michel Grialou Plus d'articles de