Close

Lesbitude

18 Nov Publié par dans Théâtre | Commentaires

Océanerosemarie, « la Lesbienne invisible » est de retour à la Comédie de Toulouse, ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les lesbiennes sans jamais oser le demander.

Océanerosemarie

Toutes les gouines ne conduisent pas des poids lourds, Océanerosemarie le prouve ! Pas facile d’assumer sa «lesbitude» quand on est une jeune homosexuelle qui adore le rouge à lèvres et les robes à fleurs… Dans son one-lesbian-show glamour intitulé « la Lesbienne invisible », Océanerosemarie raconte ce parcours initiatique rocambolesque, de discothèques ultra-branchées en plans cul à répétition, de bonnes copines hétérosexuelles et susceptibles en épisodes de « The L Word ». En quelques mois de succès foudroyant, elle est devenu le symbole d’une génération de filles qui tente de vivre hors du placard sans pour autant coller aux clichés en vigueur dans l’imaginaire collectif.

«Je me suis dit qu’il y avait un véritable potentiel comique et instructif dans mes mésaventures et j’ai pensé que l’humour était un bon moyen de faire changer les choses en douceur! J’avais envie de proposer un spectacle léger et sincère auquel les lesbiennes pourraient s’identifier, et qui permettrait aux hétéros de mieux nous connaître, et de mieux nous comprendre en s’identifiant aussi à plein de choses dans le spectacle. Parce que se prendre des râteaux, être mal compris par les autres, tomber un soir sur le coup du siècle avec un pois chiche dans le cerveau ou regarder trop de séries en mangeant des chips, ce n’est pas réservé qu’aux lesbiennes!», affirme-t-elle sur un site en ligne dédié aux homos(1). Deux ans après sa première visite à la Comédie de Toulouse, elle y retourne au moment où paraît la bande dessinée adaptée de son spectacle par Sandrine Revel(2). On peut aussi entendre la Lesbienne Invisible décliner à l’occasion ses chroniques sur France Inter, dans l’émission « On va tous y passer »(3).

Jérôme Gac

« Océanerosemarie, la Lesbienne invisible »,
jeudi 21 novembre, 20h30, à la Comédie de Toulouse, 16, rue Saint-Germier, Toulouse.
Tél. 08 99 19 91 91 (1,35 € par appel + 0,35 €/mn).

(oceanerosemarie1) tetu.com (15/09/09)

(2) éditions Delcourt / Mirages

(3) du lundi au jeudi, de 11h00 à 12h30

 

 

 

.

 

 

 
Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de