Close

Sexe, crottes et religion

14 Nov Publié par dans Théâtre | Commentaires

Texte ravageur et hors normes de Werner Schwab, « les Présidentes », dans la mise en scène du Groupe Merci signée Solange Oswald et Joël Fesel, est repris à l’espace Mix’Art Myrys dans le cadre du festival Des théâtres près de chez vous à Toulouse, et à l’Estive, à Foix.

"Les Présidentes" © Luc Jennepin

Werner Schwab est un auteur autrichien aussi subversif que sa compatriote Elfriede Jelinek. Créée à Vienne en 1990, « les Présidentes » est la première pièce de Schwab. Il trouvera la mort dans son sommeil quatre ans et quinze pièces plus tard, épuisé, à l’âge de 36 ans. Provocateur et célébré dans toute l’Europe, Schwab s’est forgé une réputation hautement sulfureuse dans son pays. Avec cette première œuvre, il étale les frustrations de trois femmes, petites bourgeoises aigries et frustrées, purs produits de la monstrueuse violence du monde.

Trois femmes obsédées par Dieu, le sexe et les excréments humains, parlent sans vraiment s’écouter entre elles. Mauvaises langues et misérables créatures, elles se débattent dans un quotidien triste et sans joie. Elles écrasent leurs congénères pour mieux être entendues dans une société de consommation où l’individualisme est de rigueur. Pour interpréter ces personnages noyés par le système, Solange Oswald a choisi trois hommes: Georges Campagnac, Frédéric Cuif et Sacha Saille. Une option qui provoque d’emblée une certaine forme de rire, mais un rire féroce et cruel. Surtout, le ton est résolument burlesque, comme pour mieux exorciser la tragédie de ces pathétiques existences. Créé en 2004, cet «Objet nocturne n°17» du Groupe Merci bénéficie d’une installation scénique de Joël Fesel – comme toutes les créations de la compagnie toulousaine – soulignant la froideur cynique du propos. Un spectacle indispensable qui n’échappe pas à l’exigence avec laquelle le Groupe Merci a pris la route, empoignant des textes transgressifs mis en lumière dans des lieux atypiques, souvent en marge des circuits officiels. Salutaire.

Jérôme Gac
une chronique du mensuel Intramuros

Vendredi 15 novembre, 19h00, samedi 16 novembre, 21h00, à l’espace Mix’Art Myrys, 12, rue Ferdinand-Lassalle, Toulouse. Tél. 05 62 72 17 08.

Mercredi 20 et jeudi 21 novembre, 20h45, à L’Estive, 20, avenue du Général-de-Gaulle, Foix. Tél. 05 61 05 05 55.

Samedi 23 novembre, à la Salle municipale, Daumazan (09).
Tél. 05 61 05 05 55

« Les Présidentes » © Luc Jennepin

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de