Close

Sauver l’Univers à coups de marteau

10 Nov Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Thor : Le Monde des ténèbres », un film d’Alan Taylor

Thor

Si vous n’êtes pas un addict du petit écran, vous ne connaissez pas ce réalisateur américain car il s’est à ce jour surtout illustré par des séries tv, au demeurant de très belle facture. Le voici plongeant dans l’univers Marvel et l’un de ses plus illustres rejetons : Thor, le Maître du marteau apocalyptique. Succédant à Kenneth Branagh qui, en 2011, nous avait proposé l’entrée de ce dieu nordique au panthéon du 7ème art genre eroïc fantasy, Alan Taylor nous donne ici une suite aux aventures intergalactiques de ce beau blond en charge permanente de sauver l’Univers. Quand je parle de suite, il s’agit bien de cela et il vaut mieux avoir vu le premier épisode pour tout comprendre de celui-ci. En effet, dans le précédent opus, Thor, ayant failli, se trouve exilé par son père Odin, le Wotan wagnérien, sur Terre. C’est là qu’il rencontre, et même plus, une scientifique de haut vol : Jane (Natalie Portman). C’est certainement l’un des points forts de ces scénarios que de nous balader entre le Londres d’aujourd’hui et la fantasmagorique planète Asgard. Cette fois, ce sont de redoutables Elfes noirs qui veulent détruite l’Univers. Leur arme la plus redoutable  s’est introduite dans le corps de…Jane. La suite n’est qu’une succession d’effets spéciaux comme toujours sidérants, illustrant ici une histoire pleine d’humour et de rebondissements, agrémentée d’une bonne dose d’autodérision et de clins d’œil. Certes, le scénario se complet à quelques raccourcis ravageurs pour tout cartésien, mais là n’est pas l’important au point où nous en sommes. Chris Hemsworth (Thor) et Tom Hiddleston (Loki) reprennent du service pour le plus grand plaisir des amateurs du genre. Rassurez-vous, la suite est déjà tournée. Si vous en voulez un aperçu restez un peu en salle après la fin. Quant à ce réalisateur, il vient de se voir confier « Terminator 5 ». Tout un programme !

Robert Pénavayre

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de