Close

Neuhoff fait son cinéma

10 Nov Publié par dans Cinéma, Littérature | Commentaires

L’écrivain signe un Dictionnaire chic du cinéma où les enthousiasmes croisent quelques coups de griffes. Prenez votre place…

Steve McQueen et Faye Dunaway dans L’Affaire Thomas Crown

Eric Neuhoff est de ceux qui ont passé une large part de leur existence au cinéma, considérant les salles obscures comme un monde parallèle au moins aussi important que ce que l’on appelle réalité ou «la vraie vie». L’adjectif «cinéphile» conviendrait-il ? Oui, sans la gangue pompeuse des pédants, mais avec le goût maniaque des listes, des recensions, des anecdotes, des filmographies apprises par cœur sans le faire exprès… L’amour du cinéma est une passion forte, on n’en revient vraiment jamais.  «Longtemps, le cinéma a été une manière de ne pas vieillir. Je me demande si ça n’est pas aujourd’hui l’unique moyen de ne pas mourir», confesse l’auteur des Hanches de Laetitia.

S’il avait déjà évoqué le grand écran dans Lettre ouverte à François TruffautLa Séance du mercredi à 14 heures,Histoire de Frank ou Les Insoumis, Neuhoff signe avec ceDictionnaire chic de près de quatre-cents pages une somme toute en légèreté, en digressions, en parti-pris. «Lecteur des Inrockuptibles et de Libération, passe ton chemin», avertit dans la préface le chroniqueur du Masque et la Plume afin de dissiper les malentendus. Né en 1956, c’est d’abord à Cahors et à Toulouse que le jeune Neuhoff a fait son éducation cinématographique au cœur de ces années soixante-dix où Kubrick, Boorman, Scorsese et Coppola faisaient la loi. Pas la pire époque pour se forger un goût. Sans surprise, la nostalgie a sa place, mais Neuhoff a gardé la curiosité et la faculté d’émerveillement de sa jeunesse.

Flamme intacte

Dictionnaire chic du cinéma rassemble des articles publiés dans Madame Figaro et Le Figaro, beaucoup de critiques, des portraits d’acteurs, d’actrices ou de cinéastes, des réflexions et des humeurs sur les genres, les modes, Hollywood, le cinéma français. Les livres ne sont pas oubliés et l’auteur réussit la performance de nous donner envie de lire l’ouvrage monumental sur les travaux préparatoires de Kubrick pour son film sur Napoléon qui ne vit jamais le jour… Dans le classement des films les plus drôles, Le Fanfaron et Les Tontons flingueurs sont talonnés par le comique involontaire du Jour et la Nuit de BHL. Cela se défend. A propos des aventures d’OSS 117, il salue l’interprétation de Jean Dujardin «qui a quelque chose de Jacques Chirac jeune, un don inouï pour jouer les crétins». Le raccourci est bien vu. Les descentes valent aussi le détour, à l’image de l’un des nanars de Gaspard Noé : «Cette bouillie indigeste hésite entre un vieux clip de Pink Floyd, la fin de 2001 et une coloscopie.»

Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé

Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé, Faye Dunaway et Steve McQueen dans L’Affaire Thomas Crown ou ce bon vieil Hitchcock remettent les choses à leur place. «Il y a de l’injustice et de l’enthousiasme, du dérisoire et du grandiose. J’ai été rapide, distrait, inconscient» concède Neuhoff. La preuve : il a aimé Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen… On lui pardonne au nom de ses marottes (Robin Wright, Pascal Thomas…) et de ses hommages à de «petits» films oubliés que pas grand-monde n’a vus comme les épatants Garden State de Zach Braff, Gigantic de Matt Aselton, Surveillance de Jennifer Lynch, Cyrus des frères Duplass, Assassination Tango de Robert Duvall,Teeth de Mitchell Lichtenstein, Blackthorn de Mateo Gil… Voici un dictionnaire qui convainc de passer ses journées dans une salle obscure, de préparer des piles de DVD, de se lancer dans des intégrales, de donner sa chance au hasard. En évoquant son cher Truffaut, Neuhoff écrit : «Ses films sont des bougies qui ne s’éteindraient pas.» Bonne définition du cinéma et de l’amour qu’il fait naître : une flamme intacte. Faites-la passer.

Christian Authier
Un Article de l’Opinion Indépendante

Dictionnaire chic du cinéma, Écriture, 385 p.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de