Close

Jordi Savall et les Folies créoles

08 Nov Publié par dans Musique | Commentaires

A la tête d’Hespèrion XXI, l’un des trois ensembles qu’il dirige, Jordi Savall est l’invité des Arts Renaissants pour le premier des Concerts au Musée de la saison. Figure emblématique et incontournable de la musique ancienne depuis plus de trente ans, Jordi Savall œuvre, avec ses musiciens, à la réhabilitation, entre autre, de tout un très beau patrimoine musical resté dans l’ombre jusqu’alors, celui de la musique espagnole des XVIe et XVIIe siècles, mais aussi celui du bassin Méditerranéen et de l’Amérique. Entouré de ses fidèles musiciens, qui pratiquent avec talent et fantaisie l’art de l’improvisation, du dialogue et de l’échange, l’infatigable interprète, chercheur, pédagogue, ouvre ici les portes d’un univers fascinant par ses rythmes souvent effrénés et ses couleurs sonores. Au côté des musiciens d’Hespèrion XXI seront présents deux musiciens du Tembembe Ensamble Continuo du Mexique.

Jordi Savall (Hespèrion XXI) et Enrique Barona (Tembembe Ensamble Continuo)Jordi Savall (Hespèrion XXI) et Enrique Barona (Tembembe Ensamble Continuo)

A la croisée de l’Ancien Monde et du Nouveau Monde, ce concert exceptionnel du 12 novembre prochain au salon rouge du musée des Augustins, ressuscite les Folias Antiguas & Criollas, musiques des périodes renaissance et baroque nées de la confrontation des traditions européennes et sud-américaines. Le programme juxtapose et entrelace des partitions tirées du répertoire «historique» hispanique et européen, de pièces anonymes, improvisations, variations…, constituant un métissage sonore teinté d’influences créoles, mais aussi africaines, et de musiques issues des traditions orales sud-américaines. L’influence de la danse, toujours présente et l’utilisation de quelques instruments caractéristiques confèrent à ce programme une richesse d’expression, de virtuosité, d’enjouement et d’émotion qui témoigne de l’attrait et de l’importance du croisement des cultures où « le pouvoir de la musique, sa beauté, sa dimension émotionnelle et spirituelle en font le langage le plus essentiel de l’humanité ».

Hespèrion XXI, sous la direction de Jordi Savall, est aujourd’hui une référence incontournable pour comprendre l’évolution de la musique dans la période allant du Moyen Âge au Baroque. Son travail de résurrection d’œuvres, partitions, instruments et documents inédits possède une double valeur incalculable. D’une part, le travail de recherche rigoureux apporte des données et des interprétations sur les connaissances historiques d’une époque ; d’autre part, ses exécutions permettent au public de profiter de manière naturelle de la délicatesse esthétique et spirituelle propre des œuvres de cette époque-là. Jordi Savall, à la viole, sera entouré de Xavier Diaz-Latorre, au théorbe et à la guitare, d’Andrew-Lawrence King, à la harpe baroque espagnole et de Pedro Estevan aux percussions.

Le Tembembe Ensamble Continuo qui rejoint Hespèrion XXI pour ce programme, est représenté par Enrique Barona et Leopoldo Novoa, deux virtuoses de ces instruments traditionnels que l’ensemble a remis au goût du jour. Les membres de l’Ensemble Tembembe ont fait leurs études à l’Escuela Nacional de Musica de l’UNAM à Mexico et dans d’autres institutions musicales du Mexique, de Colombie, des Etats-Unis et de France. Ils sont actuellement professeurs à l’Université UNAM de Mexico, au Centro Morelense de las Artes et au Centro Ollin Yoliztli. Ils organisent des ateliers de construction et d’interprétation d’instruments traditionnels ainsi que des rencontres de « fandangos » dans les communautés de l’état de Morelos. L’ensemble se produit dans de nombreuses salles au Mexique, aux Etats-Unis, en France, Espagne, Allemagne, Autriche, Colombie, Malaisie, à Singapour et en Corée.

Serge Chauzy
Une chronique de Classic Toulouse

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de