Close

Scène historique

29 Août Publié par dans Théâtre | Commentaires

Théâtre, danse, musiques : sélection des spectacles présentés cette saison par les théâtres Sorano et Jules-Julien.

137764431239

Construit par Maurice Sarrazin pour abriter sa compagnie Le Grenier de Toulouse, le Théâtre Sorano fêtera ses 50 ans en mai prochain. Siège du Centre dramatique national de Midi-Pyrénées, il sera ensuite dirigé par Jacques Rosner dès 1985, jusqu’à la construction du TNT en 1997 – date du déménagement du CDN. Réinvesti par Maurice Sarrazin et son Grenier de Toulouse à l’aube du nouveau millénaire, le Sorano accueille plus tard le Groupe Ex-abrupto de Didier Carette, directeur du théâtre de 2003 à 2011. Dirigée depuis bientôt deux ans par Ghislaine Gouby, la régie municipale Toulouse Théâtre réunit désormais les théâtres Sorano et Jules-Julien tout en respectant l’histoire et l’identité de chacune des salles : théâtre classique et esthétiques contemporaines pour le premier, pratiques amateur et théâtre jeune public pour le second.

Le répertoire est très présent cette saison : « Le Songe d’une nuit d’été » (photo) teinté de culture urbaine, par David Gauchard ; La trilogie de Beaumarchais (« le Barbier de Séville », « la Mère coupable », « le Mariage de Figaro ») montée par Sophie Lecarpentier ; « Bérénice » de Racine dans une mise en scène de Laurent Brethome ; « Tout Dostoïevski » raconté par Emmanuel Vérité ; « Peau d’âne » de Perrault, adapté par le metteur en scène Jean-Michel Rabeux. La Comédie-Française présente un spectacle sur Pierre Desproges interprété par Christian Gonon, le Marathon des Mots fêtera le centième anniversaire de la naissance de Marguerite Duras, et Hervé Pierre – sociétaire du Français -, Michel Piccoli et Jane Birkin liront des textes de Serge Gainsbourg, le lendemain du concert « Arabesque » de la chanteuse.

Parmi les propositions plus radicales, on peut compter sur les Chiens de Navarre pour mettre le Sorano sens dessus-dessous lors de trois jours de théâtre, de performances et de projections. Coraline Lamaison livrera « Vulnérables », un «premier mouvement du projet « la Mort des sentiments »» ; Olivier Jeannelle et Denis Rey joueront « Nunzio » du Sicilien Spiro Scimone ; Nathalie Nauzes reprend « Démons » du Suédois Lars Norén ; Le collectif toulousain GdRA montrera « l’Atelier d’Anna », histoire d’une garagiste installée à Tournefeuille ; Joris Mathieu s’empare de « Cosmos », de Gombrowicz. Outre les lectures d’André Dussolier et celles de Charlotte Rampling – avec la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton -, on attend « Green porno », lecture-conférence sur la sexualité des insectes par Isabella Rossellini. Côté chansons, Bertrand Betsch, Bertrand Belin,Orlando sont à l’affiche, et Michel Hermon recrée le récital « Bobino 69 » de Léo Ferré.

Jérôme Gac

 

Sorano 1314Théâtre Sorano, 35, allées Jules-Guesde, Toulouse ;
Théâtre Jules-Julien, 6, avenue des Écoles-Jules-Julien, Toulouse.
Tél.: 05 81 91 79 19.

.

« Le Songe … » © Philippe Laurençon

 

 

 

 

.

 

 

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de