Close

Krystian Zimerman, le perfectionniste

16 Juin Publié par dans Musique classique | Commentaires

Cette fin de saison Grands Interprètes 2012-2013 ressemble à un bouquet de feu d’artifice. La succession des trois concerts qui la concluent en ce mois de juin, s’ouvre sur un récital de l’un des grands pianistes du moment, le Polonais Krystian Zimerman. Il sera, avec son propre piano (exigence absolue), à la Halle aux Grains de Toulouse le 18 juin prochain où il présentera un programme musical dans lequel Beethoven, Brahms et Debussy sont confrontés au passionnant compositeur polonais du XXème siècle Karol Szymanowski.

Krystian Zimerman ©  Kasskara / DG

Krystian Zimerman est né dans une famille de profonde tradition musicale. Il prend ses premières leçons avec son père, puis, à l’âge de sept ans, travaille avec Andrzej Jasinski, professeur au Conservatoire de Katowice en Pologne, dont il sort diplômé quatorze ans plus tard. Après avoir obtenu les plus hautes récompenses, il se spécialise dans le répertoire de Prokofiev et Beethoven. En 1975, il remporte le 1er Grand Prix du Concours Chopin de Varsovie, succès qui lui apporte une très grande notoriété, et lui permet alors d’aborder une carrière internationale.

Les trente années d’activité artistique de Krystian Zimerman ont été marquées par les rapports très étroits qu’il cultive avec son public. Depuis plus d’une dizaine d’années, il a décidé de transporter son propre piano et il a habitué son public et les organisateurs de concert à cette pratique inhabituelle. Le fait de jouer uniquement sur son propre instrument, allié à son expérience de facteur de piano, développée grâce à une collaboration permanente avec la maison Steinway à Hambourg, lui permet de réduire à son strict minimum, tout ce qui pourrait le distraire de la pureté musicale. Sa précoce connaissance du répertoire européen l’empêcha d’être estampillé « spécialiste de Chopin ». Au contraire, il cultiva en lui la grande ambition de jouer de la musique française à Paris, Beethoven, Mozart et Schubert à Vienne, Brahms à Hambourg, de la musique américaine à New York.

Krystian Zimerman manifeste un intérêt très vif pour tout ce qui touche à l’orgue. Jouer de cet instrument lui permet d’appréhender les formes musicales dans leur horizontalité. Par sa collaboration avec les plus grands chefs de sa génération, Leonard Bernstein, Herbert Von Karajan, Seiji Ozawa, Riccardo Muti, Lorin Maazel, André Previn, Pierre Boulez (…), il développe son apprentissage de la direction d’orchestre. Krystian Zimerman et Leonard Bernstein ont travaillé pendant 13 ans ensemble aussi bien pour les enregistrements que pour les concerts. Il a également eu l’opportunité de côtoyer les grands maîtres de la précédente génération comme Claudio Arrau, Arturo Benedetti Michelangeli, Arthur Rubinstein et Sviatoslav Richter, qui tous ont eu une influence déterminante sur sa carrière.

Krystian Zimerman occupe un poste de professeur à l’Académie de Musique de Bâle. Il se réserve également du temps pour faire éditer des œuvres de Wladislaw Szpilman pour Boosey & Hawkes, et pour se consacrer à l’écriture d’un ouvrage sur l’esthétique qui a été publié en Pologne.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Krystian Zimerman - Halle aux Grainsmardi 18 juin – Halle aux Grains
Réservation

.

 

 

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de