Close

Quatre siècles de musique !

11 Juin Publié par dans Musique classique | Commentaires

L’invitée du dernier concert d’abonnement de l’Orchestre de Chambre de Toulouse est la soprano Brigitte Hool. Avec Gilles Colliard, Brigitte Hool a concocté pour Toulouse un programme éclectique qui parcourt quatre siècles de musique vocale, de Haendel à Gershwin.

Brigitte Hool © David Marchon

Après des études primées aussi bien en lettres, en journalisme qu’en violoncelle, Brigitte Hool obtient au conservatoire de Musique de Neuchâtel ses titres en chant. C’est auprès de Grace Bumbry et Mirella Freni qu’elle se perfectionne. Elle se produit désormais sur les grandes scènes d’opéra françaises et européennes, de la Scala de Milan à l’Opéra de Paris, mais aussi à Lyon, Nice, Lausanne, Toulouse…, aux côté de personnalités telles que Felicity Lott, Laurent Naouri, Gauthier Capuçon…

A Toulouse, elle a notamment participé à la production de Die Zauberflöte, de Mozart, à la Halle aux Grains en 2007, et à celle de Il Turco in Italia, de Rossini, au Théâtre du Capitole en 2008.

En 2012, elle a chanté entre autres en récital à l’Opéra de Bordeaux où elle a tenu aussi le rôle principal dans L’Amour masqué de Messager. Elle chante Elisabetta dans Don Carlo de Verdi avec Ramòn Vargas, La Bohèmeaux Arènes d’Avenches et à l’Opéra de Vichy. Elle a également incarné le rôle d’Eurydice dans Orphée aux Enfers, de Jacques Offenbach, à l’Opéra de Lausanne. Elle a également participé à trois exécutions du Requiem de Verdi et donné un récital de lieder de Schubert et chanté dans la IVe Symphonie de Mahler.

Elle entretient parallèlement une passion pour la musique sacrée et le yoga.

Pour Brigitte Hool, Gilles Colliard est en train d’écrire un Opéra. Le travail est déjà très avancé et il faut songer désormais aux premières répétitions.

De la musique du XVIe siècle aux accents « jazz » de Gershwin, Brigitte Hool sait tout faire. Le programme qu’elle a concocté pour ses concerts toulousains couvre quatre siècles de musique vocale. De l’origine de l’opéra, avec Giulio Caccini, jusqu’à cet extrait de Porgy and Bess(Gershwin), en passant par Rameau, Mozart, Bellini et même Gounod (Marguerite de Faust), son répertoire n’a pas de limite.

L’Orchestre de Chambre jouera en outre, entre les airs chantés, quelques mélodies instrumentales de Grieg.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

OCTOrchestre de Chambre de Toulouse
jeudi 13 et vendredi 14 juin à 20h30
Auditorium St-Pierre-des-Cuisines
Réservation

 

 

 

.

 

 

 

 

.

 

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de