Close

Saison russe

10 Juin Publié par dans Danse | Commentaires

Directeur de la danse du Théâtre du Capitole, Kader Belarbi a dévoilé la nouvelle saison du Ballet du Capitole composée de cinq spectacles chorégraphiques, dont deux mettront la Russie à l’honneur.

Le Ballet du Capitole © David Herrero

Le Ballet du Capitole © David Herrero

Sous la direction de Kader Belarbi, la nouvelle saison du Ballet du Capitole (photo) se décline en cinq programmes composés quasi exclusivement d’entrées au répertoire. Deux spectacles mettront la Russie à l’honneur. Étoile des années Noureev à l’Opéra de Paris, Kader Belarbi rendra cet automne un hommage à Rudolf Noureev. Chorégraphiés ou adaptés par le danseur exilé, plusieurs extraits des chefs-d’œuvre du répertoire russe seront alors présentés au Théâtre du Capitole : « La Bayadère », « La Belle au bois dormant », « Roméo et Juliette », « Le Lac des Cygnes », « Don Quichotte ». Après sa performance dans « le Corsaire », l’Orchestre du Capitole sera de nouveau dirigé par David Coleman. Une exposition de photographies complètera cet hommage. Présenté en avril à la Halle aux Grains, le programme « Pâques russes » livrera un aperçu de l’histoire de la danse russe : du grand ballet académique du Mariinsky de Saint-Pétersbourg (le Grand Pas de « Paquita », de Petipa) à l’émergence de la danse néoclassique (« Le Fils Prodigue », de Balanchine, sur la musique de Prokofiev), en passant par toute la technique et le lyrisme du Fokine de « Chopiniana ». L’Orchestre du Capitole sera dirigé pour l’occasion par le chef flamand Koen Kessels.

 Au Théâtre du Capitole, « la Bête et la Belle » est annoncée en ouverture de saison comme une réinterprétation par Kader Belarbi du célèbre conte de Madame Leprince de Beaumont, sur des partitions de Daquin, Haydn, Ligeti et Ravel. En janvier, la musique de Jean-Sébastien Bach sera le fil conducteur d’un programme de trois pièces donné au Casino-Théâtre Barrière: « Bach suites III » de Kader Belarbi et Françoise Denieau, d’après le solo de Francine Lancelot créé en 1984 pour Noureev, puis en 2004 pour Kader Belarbi, sur la Suite n° 3 pour violoncelle ; « A million kisses to my skin » chorégraphié en 2000 par David Dawson pour neuf danseurs du Ballet national de Hollande, sur le Concerto pour piano n° 1 ; « Groosland », œuvre créé en 1989 par Maguy Marin pour dix danseurs et dix danseuses du Ballet national de Hollande transformés en obèses, sur les deuxième et troisième Concertos Brandebourgeois. L’Orchestre de chambre de Toulouse sera placé sous la direction de Christophe Coin. En clôture de saison, à la Halle aux Grains, la compagnie toulousaine explorera l’univers du tango avec « Valser ». Ce spectacle a été créé en 1999 par la chorégraphe Catherine Berbessou.

Jérôme Gac

Abonnements :
– par correspondance, jusqu’au 15 juin au
Théâtre du Capitole, Service location, BP 41408, 31014 Toulouse Cedex 6 ;
– en ligne, jusqu’à la date du premier spectacle de chaque abonnement.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de