Close

Enfin une alternative au Bistrot d’Eric, pont Guilhemery: Le Comptoir du vin, Toulouse.

08 Mai Publié par dans Gastronomie | Commentaires

Il était temps.

Si vous aussi vous en avez marre d’être pris pour un gogo, de payer quelques accras basiques presque 20 balles alors qu’au marché de l’Union on vous en file une barquette pleine pour 5€, et faits devant vous SVP; un tourteau 29€, no way ! Si vous aussi, raquer un repas dans un endroit qui vous cuit juste du poiscaille, aussi cher que dans un 2 mac Michelin vous paraît anormal?

Et bien maintenant à 20m, une alternative s’offre à vous en Le Comptoir du Vin. Ici on boit juste et c’est déjà bien, une coupe de Drappier brut nature, un verre de Morgon de chez Lapierre ou un mâcon village de chez Valette n’attendent qu’à être dégustés.

DSCN4559

Pour cela, on pose un cadre très sympa avec ce grand zinc en U au milieu et ces tables hautes un peu partout, tabourets de rigueur, et on s’assoit.

Ah, quelle bonne idée que 9 potes aient aidé un des leurs à ouvrir ce spot rue du pont Guilheméry! Avec Yves Camdeborde dans le lot, on se doute que si conseil il y a, il sera avisé mais déjà, Emmanuel Marinoni, le tenancier, a pour lui l’accueil dans le sang et un sourire non forcé aux lèvres au naturel.

En cuisine on retrouve Benoît Jurado, ancien second de l’Air de Famille place Victor Hugo, également passé par le Vivier (étoilé à l’Isle-sur-la-Sorgue). Il dispense une cuisine pour l’instant encore proche de celle de Georges Camuzet, en tout cas dans ses cuissons et ses consistances, mais l’avenir lui appartient, le temps de prendre ses marques ainsi que ses aises, et ça roulera tout seul.

DSCN4562

Pas d’embardées cela-dit, piquillos farcis de brandade parfaits, risotto aux chipirons et jambon croustillant efficace avec un bon jus de viande et une liaison plus nappante que coulante, on sait ce que je pense des risottos trop consistants mais il faut reconnaître que c’était bien gourmand tout de même. Panacotta aux fruits rouges tremblotante et vanillée, on ne lui en demandait pas plus, nickel.

Le Domaine Vieille Julienne (côtes du Rhône) accompagnera très bien tout ça, rien à dire, un bon moment. Menu à 19€ et boutanche à 25, pas volé, le soir on fonctionne en mode tapas et grand écran, pour les fans de soir de match, voilà une alternative sympa à l’alliance bière/chips.

Je crois que vous n’avez plus qu’à y faire un saut non?

Le Comptoir du Vin. 20 rue du pont Guilhemery . 31500 Toulouse . 05 61 27 94 34

Une Chronique de Rod’n Roll

header_home_tmpphpVLSj9z

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Rod'n'Roll Plus d'articles de