Close

Grand Fauve

27 Avr Publié par dans Pop / Rock

Un groupe dont les membres refusent d’apparaître et qui met en ligne gratuitement sa musique : la méthode Fauve.

fauve

Quatre chansons et autant de vidéos mises en ligne et téléchargeables gratuitement sur leur site depuis 2011 ont suffi pour faire de Fauve l’une des choses les plus excitantes apparues dans le paysage hexagonal depuis longtemps. Ce «collectif ouvert», dont les membres permanents (quatre musiciens, un vidéaste) rechignent à montrer leurs visages sauf quand ils se produisent sur scène, s’affiche comme «désespérément optimiste».

Leurs textes, superbement écrits, célèbrent «la parole comme vaccin contre la mort, la parole comme rempart contre l’ennui», plongent dans la noirceur contemporaine pour en extirper «quelque chose de grand,  qui sauve la vie (…) qui redonne la foi». Dans une interview, un membre du collectif éclairait les ressorts de leur écriture : «Le premier est un constat réaliste, un constat de ce qui nous fait mal. Ensuite, il y a toujours une notion de résistance, et donc d’espoir. On n’est pas dépressif, pas résigné. On est juste un peu bancal, un peu fragile, un peu idéaliste. Mais on ne lâche pas.» Des parties chantées, d’autres parlées, sont portées par des lignes de basse échappées de Joy Division et des mélodies hypnotiques qui donnent déjà à KanéSainte-AnneNuits Fauves et 4000 îles (avec son étonnante chorale) des allures de classiques.

On devrait retrouver ces morceaux sur le mini-album Blizzard prévu le 20 mai.

Christian Authier
Un Article de l’Opinion Indépendante

Partager : Facebook Twitter Email

 

Les Commentaires sont fermés

Christian Authier Plus d'articles de