Close

L’exotisme en musique

15 Avr Publié par dans Musique classique | Commentaires

Le 16 avril prochain, l’Espace Croix Baragnon invite la mezzo-soprano Karine Deshayes et le pianiste Philippe Cassard pour un concert de musique vocale essentiellement française dont le thème évoque l’ailleurs, le bout du monde, en quelque sorte le rêve. Présentée hors les murs, cette soirée se déroulera à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines.

Photo © Didier Taberlet

Karine Deshayes et Philippe Cassard en concert – Photo Didier Taberlet –

Après ses études au Conservatoire de Paris, Karine Deshayes intègre la troupe de l’Opéra de Lyon où elle interprète entre autres Cherubino (Le Nozze de Figaro) Stéphano (Roméo et Juliette), Rosina (Le Barbier de Séville). Elle est ensuite invitée à l’Opéra National de Paris pour Rusalka, Juliette ou la Clé des Songes, Faust, L’Affaire Makropoulos ainsi qu’au Festival de Salzbourg pour interpréter la Seconde Dame (Zauberflöte) sous la direction de Riccardo Muti.

Elle incarne le rôle titre de Cenerentola au Grand Théâtre de Bordeaux, Zerlina (Don Giovanni) au Théâtre du Capitole de Toulouse et à Monte-Carlo, ainsi que Béatrice (Béatrice et Bénédict) à l’Opéra National du Rhin. Elle est alors invitée au Metropolitan Opera de New York pour le rôle de Siebel (Faust). Elle est Niklausse (Les Contes d’Hoffmann) au Théâtre du Capitole de Toulouse, Adalgisa (Norma) à l’Esplanade de Saint Etienne, Sesto (La Clémence de Titus) à l’Opéra d’Avignon, Poppea (L’Incoronazione di Poppea) à l’Opéra National de Bordeaux.

Karine Deshayes se produit également en concert et en récital, elle interprète, entre autre, Les Nuits d’Eté à la Cité de la Musique sous la direction d’Emmanuel Krivine, ainsi que Shéhérazade avec l’Orchestre du Liceu de Barcelone sous la direction de Josep Pons.

Philippe Cassard possède de multiples cordes à son arc. Considéré par ses pairs, la critique et le public comme un des musiciens les plus attachants et complets de sa génération, Philippe Cassard a été formé par Dominique Merlet et Geneviève Joy-Dutilleux au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y a obtenu en 1982 les premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre. Il approfondit ses connaissances pendant deux ans à la Hochschule für Musik de Vienne et reçoit ensuite les conseils du légendaire Nikita Magaloff. Finaliste du Concours Clara Haskil en 1985, il remporte en 1988 le Premier Prix du Concours International de Piano de Dublin.

Outre ses grandes qualités de musiciens, Philippe Cassard possède un don particulier pour la pédagogie et la communication. Il présente régulièrement sur France-Musique une passionnante série d’émission, « Les notes du traducteur », qui offre une initiation ouverte et séduisante aux grandes œuvres du répertoire. Cette série est également présentée dans le cadre de la saison musicale de l’Espace Croix-Baragnon. Philippe Cassard est en outre un accompagnateur hors pair très recherché par ses collègues musiciens comme par les chanteurs.

Le concert toulousain du 16 avril réunit les noms de Bizet, Gounod, Delibes, Roussel, Ravel Duparc, Debussy et, seul non Français, Rossini.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de