Close

La Méditerranée à travers les siècles

29 Mar Publié par dans Musique classique | 1 commentaire

Proposée par Odyssud sur le thème «Musica mediterranea», la sixième édition des Rencontres des Musiques anciennes en Midi-Pyrénées présente cinq productions musicales.

"Il Diluvio universale" © Bertrand Pichène / Ambronay

© Bertrand Pichène / Ambronay

La sixième édition des Rencontres des Musiques anciennes en Midi-Pyrénées se tourne vers la Méditerranée pour une programmation balayant quatre périodes de l’histoire de la musique, du Moyen-Âge jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Organisé à Blagnac par Odyssud, le festival dont le thème est «Musica mediterranea» accueille cette année plusieurs ensembles de la région Midi-Pyrénées auxquels se joint un ensemble invité.

L’époque médiévale est au programme avec un concert dirigé par Gérard Zuchetto, à la découverte de l’art des troubadours occitans. La Renaissance espagnole est le sujet d’une création autour du « Don Quichotte » de Cervantès, par l’ensemble de cuivres anciens Les Sacqueboutiers. La Renaissance italienne est le terrain de la rencontre du jongleur Vincent de Lavenère et du luthiste Eric Bellocq, pour un spectacle de jonglerie musicale. Le baroque sicilien est à l’affiche avec « Il Diluvio universale », chef-d’œuvre de Michelangelo Falvetti ressuscité par le jeune chef argentin Leonardo García Alarcón à la tête de La Cappella Mediterranea et du Chœur de chambre de Namur (photo). Enfin, l’époque classique est représentée par Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart et Pierre-Hyacinthe Azaïs dont les oeuvres seront interprétés par l’Ensemble baroque de Toulouse et Yasuko Bouvard. Des rencontres avec les artistes et des actions culturelles accompagnent chaque concert.

Jérôme Gac

Du 2 au 19 avril, à Blagnac.
Odyssud, 4, avenue du Parc, Blagnac. Tél.: 05 61 71 75 15

Partager : Facebook Twitter Email

 

Un commentaire

  • anacreonte dit :

    la photo illustre Nabucco dirigé par ce même Alarcon au Festival d’Ambronay en 2012 et non, je pense, Il Diluvio universale. A vérifier!!!
    Le chanteur est bien le contre-ténor Fabian Schofrin.


Jérôme Gac Plus d'articles de