Close

Un vrai conte de fées

17 Mar Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Le monde fantastique d’Oz », un film de Sam Raimi

C’est un prequelle en bonne et due forme, celui du film de Victor Fleming, sorti en 1939 : Le Magicien d’Oz,  que signe aujourd’hui le réalisateur américain Sam Raimi. Ne cherchez pas la trame de ce scénario dans le roman éponyme de Frank Baum, elle n’y figure pas. L’astuce donc de ce film est de nous faire découvrir ce fameux magicien, avant que ses incroyables aventures ne lui arrivent. Il s’appelle Oscar et joue les charlatans dans un cirque minable au fin fond du Kansas. Rattrapé par ses magouilles, il est obligé de s’enfuir à bord d’une montgolfière. Prise dans un cyclone, celle-ci va ensuite le déposer, à bout de souffle, dans le monde enchanté d’Oz. Là, il est pris pour le Magicien qu’une prophétie a annoncé comme le vainqueur des forces du Mal. Entre gentilles et méchantes sorcières, Oscar se laisse piéger mais va tout de même suivre la bonne voie. N’ayant bien sûr aucun pouvoir, il va utiliser tous ses trucs de prestidigitateur pour vaincre la horde des envahisseurs malveillants. Cela nous vaut une longue séquence finale absolument délicieuse de kitsch totalement assumé, avec au passage, un clin d’œil au cinéma et à son pouvoir de faire rêver. Démarré en noir et blanc et en son mono, le film se colorise rapidement et prend un son 7.1 d’une souveraine ampleur. James Franco (Oscar), bien différent on se doute de son rôle dans Spring Breakers (actuellement au cinéma), déborde de charme dans son rôle de séducteur à la petite semaine et d’arnaqueur au grand cœur. Pour les gamins à partir de 6 ans et pour nous tous afin de nous replonger dans les délices jubilatoires des contes de fées en compagnie d’un singe volant et d’une poupée en porcelaine.

Robert Pénavayre

Toutes les bandes annonces et Horaires de vos Cinémas sur Culture 31

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de