Close

Une bonne table Coréenne à Toulouse? Jinji, Blagnac.

16 Fév Publié par dans Gastronomie | Commentaires

« Jin Ji signifie repas pour les grands-parents et les parents, préparé avec le respect, le dévouement et l’amour de la mère ». Tout est dit, nous voilà tout à la fois parents, grands-parents mais avant tout « hôte de qualité », l’ambiance est posée.

Une atmosphère zen dans un cadre agréable. Une patronne qui fut chef, tout sourire et concernée par sa cuisine coréenne familiale et semi-gastronomique à la fois. Chaque plat est expliqué, ingrédients coréens et vertus santé, rien n’est laissé au hasard, surtout pas le produit !

Jinji Poulet

Traçabilité alimentaire de rigueur, tout est préparé maison à base de bonne came, le Kimchi (chou fermenté épicé) n’est pas loin d’avoir un an, le canard vient d’un producteur du coin, le vin est nature, pas de la bouffe à ogm c’est moi qui vous le dit !

Tous ces beaux principes s’appliquent donc à la cuisine: petite crème de légume pour lancer les agapes et le poulet croustillant, sauce spéciale sucrée-épicée prend sa place. Un peu saturé en sucré-salé on le sent sur le palais, la gourmandise prend cependant le dessus, les dés de poulet frits croquent encore en bouche et la sauce assure l’osmose, sympa.

Le Bi Bim Bap avec boeuf cru selon la recette traditionnelle est moins à mon goût que si le boeuf cru avait été présenté en fines tranches et non en tartare. Mais j’imagine seulement car c’est bien en tartare qu’il est proposé là bas (en Corée).

Par contre, le riz se met à croustiller sur les bords du bol en granit brûlant, et quand le mélange prend avec les légumes crus et la viande (qui perd un peu ses qualités) c’est bien agréable. Je vous avoue que la prochaine fois je prendrai celui avec le saumon cru sauce Cho jang (coupé en gros dés le saumon). Pour finir, une crème brulée à la confiture de Yuja (Yuzu coréen) qui tenait plus de la crème aux oeufs fut tout à fait à mon goût.

Une bonne quille nature là dessus, une Poire Williams de chez Laurent Cazotte en finish et ce fut un très bon déjeuner!

Voilà une belle adresse pour le monde en transit (l’aéroport est à quelques pas de géant), les habitants du coin et les Toulousains. Une réelle volonté à soutenir à tous les niveaux.  Menu du jour à 14€ ou menu affaire à 23€ (le nôtre ce midi là), bon jeu de quilles bien choisies, 41€ le soir pour le menu dégust’.

Après le gros barbec Coréen testé avec régal à New-York, je dois dire que j’ai passé un bon moment chez Jin Ji. Moins l’épate que dans la grosse pomme où les petits plats délicieux s’enchaînaient, mais néanmoins sympa! Dans une ville où il n’y a rien (Blagnac) voilà une bonne table à squatter avec la banane!

안녕히 가세요

Jin Ji . 23 rue des Mines . 31700 Blagnac . 05 61 15 71 00

Partager : Facebook Twitter Email

 


Rod'n'Roll Plus d'articles de