Close

Danse-thérapie

06 Fév Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Happiness Therapy », un film de David O.Russell

Il y a treize ans déjà, ce réalisateur américain nous avait passablement bluffés avec des  Rois du désert complètement barrés, film gonflé à l’époque car brocardant sans ambiguïté l’immense complot médiatico-financier que fut la guerre en Irak. Son dernier opus est une sympathique comédie comme seuls les enfants de l’Oncle Sam  savent faire. C’est pétillant, brillant, malin, avec juste ce qu’il faut d’émotion, d’action, voire de suspense pour qu’on ait la banane pendant l’heure quarante que dure cette réalisation. Jusqu’au scénario, assez original faut-il souligner, qui apporte son concours à la réussite. Nous voilà donc dans cette Amérique bien profonde, bien-pensante, bien tout ce que vous voulez, sous réserve de ne pas pousser la porte de ces maisons de carton-pâte. Deux trentenaires dépressifs en fin de soins ont réintégré le nid familial. D’un côté Tiffany. Veuve et un brin nymphomane.  Elle a aménagé le garage en studio de danse et se consacre à cet art avec un certain succès. De l’autre, Pat . Lui a pété un câble un soir en rentrant inopinément chez lui et découvrant son épouse Nikki, prenant la douche avec un homme. Depuis, il est classé bipolaire. En gros une bombe à retardement permanente. Ces deux-là vont faire connaissance au cours d’un dîner d’anthologie durant lequel ils vont s’échanger leurs expériences en matière d’anxiolytiques. Evidemment, les choses ne vont pas en rester là. Et de footings en footings communs, ces deux êtres étant tout sauf idiots, Tiffany va persuader Pat d’être son partenaire pour le prochain concours de danse. Alors que celui-ci ne rêve que de reconquérir Nikki, Tiffany rêve de le mettre dans son lit. Voire plus… Deux comédiens épatants portent ce film. Jennifer Lawrence est une Tiffany d’une réelle profondeur, ne lâchant rien du très beau personnage qu’elle se voit confier. Quant à Bradley Cooper, il n’est rien de dire combien il est totalement lumineux dans son costume de grand gaillard cabossé par la vie. Que du bonheur !

Robert Pénavayre

Toutes les bandes annonces et Horaires de vos Cinémas sur Culture 31

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de