Close

Traque ultime

03 Fév Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Zero Dark Thirty », un film de Kathryn Bigelow

1991, la réalisatrice américaine, alors âgée de 40 ans, signe un film d’action palpitant qui la révèle, enfin, au grand public : Point break. 2009 voit la sortie sur les écrans de Démineurs. C’est la consécration avec pas moins des 6 Oscars parmi les plus prestigieux. Pour son dernier opus, l’ex-femme de James Cameron revient aujourd’hui avec un sujet brûlant : la traque et la mort d’Oussama ben Laden. 5 nominations aux prochains Oscars ! Que le film soit « formaté » pour ce genre de récompense importe peu. Seul le résultat est important. En 2h40, Kathryn Bigelow compresse 10 ans de traque d’une difficulté insensée contre le cerveau des attentats du 11 septembre, contre la nébuleuse Al Quaïda. Bien sûr, devant la masse de renseignements dont elle dispose et qui lui sont fournis par Mark Boal, journaliste d’investigation, la cinéaste est obligée de faire des raccourcis. Mais elle veut aussi montrer ce qui s’est passé, depuis les séances de tortures dans des prisons devenus trop célèbres jusqu’aux bakchichs sous forme de voitures de luxe. Tout est bon pour avoir enfin des renseignements. C’est par les coursiers de ben Laden que son repaire à Abbottabad au Pakistan sera ciblé. Kathryn Bigelow confie le rôle central à cette analyste de la CIA, Maya, qui a eu pour mission de trouver le chef terroriste. Une femme dans un milieu de mecs et pour en finir avec un islamiste forcené. Quel pied de nez à l’Histoire ! Jessica Chastain incarne cette jeune femme incorporée très jeune par la CIA et qui deviendra, sous des apparences trompeuses, aiguillonnée par une pugnacité sans limite,  une machine à tuer. L’assaut final, dans la résidence fortifiée de ben Laden, en pleine nuit, est, en termes de réalisme,  un chef d’œuvre du genre.

Robert Pénavayre

Toutes les bandes annonces et Horaires de vos Cinémas sur Culture 31

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de