Close

L’hommage à Francis Poulenc

27 Jan Publié par dans Musique | Commentaires

Disparu en 1963, à l’âge de 64 ans, Francis Poulenc a incarné une branche essentielle de la musique française pendant un demi-siècle. Qualifié de « moine et voyou », il a créé une œuvre à deux faces, le divertissement, l’ironie, l’humour populaire s’opposent ainsi à son inspiration sacrée, sa profonde religiosité. La voix y occupe une place prépondérante.

Le chœur de chambre les éléments et son directeur Joël Suhubiette ne pouvaient passer 2013 sans célébrer le 50ème anniversaire de la disparition du grand compositeur. Ils le feront dans un concert hommage à Odyssud, le 31 janvier prochain, dont le programme fera l’objet d’un enregistrement discographique. Quel autre compositeur français au XXème siècle a autant composé pour la voix et la musique sacrée ? Quel autre a su si bien sculpter, faire résonner la poésie française d’Eluard, de Cocteau ? Avec la clarté et la qualité d’articulation qu’on reconnait à son chœur toulousain, Joël Suhubiette a choisi d’interpréter la virtuose Messe en sol. Il revient également vers les œuvres sacrées essentielles que sont le Salve Regina, les Laudes et les si puissamment dramatiques Motets pour un temps de pénitence. Pour illustrer la musique profane, il a choisi les Sept chansons sur des poèmes d’Eluard et Apollinaire et la cantate Un soir de neige, où le compositeur rend hommage à la chanson polyphonique de la Renaissance et au madrigal, qui le fascinaient tant.

C’est au critique Claude Rostand que l’on doit la formule célèbre « moine ou voyou » évoquée précédemment, pour souligner la coexistence chez Poulenc d’une grande gravité due à sa foi catholique avec l’insouciance et la fantaisie. Ainsi, à propos de son Gloria, qui provoqua quelques remous à sa création, le compositeur lui-même déclara : « J’ai pensé, simplement, en l’écrivant à ces fresques de Benozzo Gozzoli où les anges tirent la langue, et aussi à ces graves bénédictins que j’ai vus un jour jouer au football ».

Le concert du 31 janvier aura lieu à 20 h 30 en l’église de Blagnac.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Choeur de chambre Les Eléments
Réservation

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de