Close

Mortelle enquête

21 Oct Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Paperboy », un film de Lee Daniels

Floride, fin des années 60. Alors que règne encore un racisme aussi diffus qu’insoutenable,  Ward (toujours étonnant Matthew McConaughey), reporter au Miami Times, tente de relancer une carrière un brin foireuse. Avec l’aide de Yardley (David Oyelowo), son partenaire en écriture, et bien plus encore, il va « rouvrir » le cas d’un chasseur d’alligators qui se trouve aujourd’hui dans le couloir de la mort. Accompagné dans une enquête que l’on devine rapidement à haut risque par son jeune frère Jack, Ward va croiser le chemin d’une bimbo incroyable, Charlotte, une jeune femme dont le « truc » est d’entretenir une correspondance avec des condamnés à mort.  A tous les quatre ils vont tenter de faire innocenter Hillary (stupéfiant John Cusak).  Mais pour cela il faut aller se perdre dans le monde poisseux et moite de marais infestés de sauriens et autres bestioles plus ou moins sympathiques.  Peu de personnages dans ce thriller qui nous est conté en voix off par la gouvernante de la maison qui vit grandir  les deux frangins (excellente Macy Gray), mais une ambiance délétère à couper au couteau. La transpiration qui colle les teeshirts douteux des journalistes, la sexualité exacerbée dégoulinant de scènes plus qu’explicites (le film est censuré aux moins de 12 ans !), ce sentiment terrible que la vie n’a aucune valeur, que la mort suit pas à pas chacun des protagonistes, tout cela et bien d’autres choses fait de ce film une réussite incontestable. Une réussite à laquelle contribue largement  l’exceptionnelle performance de Nicole Kidman (Charlotte), une actrice tellement formatée qu’on ne l’imaginait pas une seconde capable de se mettre autant en danger à l’écran. Une autre surprise, celle du Jack de Zac Efron, encore un acteur tellement typé format « beau gosse pour soap opera universitaire », qu’il surprend ici tout son monde par l’épaisseur qu’il donne à un personnage en plein passage à l’âge adulte.  Lee Daniels lui fait ici un cadeau royal. Pour le coup, une vraie découverte !

Robert Pénavayre

Toutes les bandes annonces et Horaires de vos Cinémas sur Culture 31

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de