Close

Un conte pour adultes

14 Oct Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Ted » un film de Seth MacFarlane

Il faut être très fort pour faire avaler un pitch pareil. Surtout lorsqu’il s’agit d’un premier long ! Et pourtant, je vous garantis que ça marche. Trente ans en arrière, John fait un vœu  alors qu’il a 8 ans : il veut que l’ours en peluche que ses parents viennent de lui offrir devienne son meilleur ami. Surprise, le lendemain matin, voici Ted doué de parole et de vie. Il devient aussitôt une curiosité mondiale. Puis il est accepté en tant que tel et vit sa vie au côté de son pote John. Le temps passe, John est devenu un trentenaire et Ted, toujours dans sa peau d’ours en peluche, a considérablement grandi dans sa tête, devenant de plus en plus irrespectueux et franchement politiquement incorrect. Pour le moins. Fumant, se droguant, draguant les filles, buvant, il n’est rien de dire qu’il attire son ami John, qu’il ne quitte pas,  plutôt vers le bas. Problème, John a une petite amie, Lori (Mila Kunis). Celle-ci se demande quelle est sa place au cœur de cette amitié un rien envahissante. D’ultimatum en ultimatum, la catastrophe prévisible arrive. Et pour terminer, un mini thriller bourré d’action qui fait couler bien des larmes. En fait, ce conte troublant n’est rien de moins qu’une parabole sur le passage à l’âge adulte et l’impossibilité de renier son passé. Mark Wahlberg (John) et son nounours sont tout simplement incroyables. Ce comédien dont on connaît avant tout les biscottos, nous montre ici combien il est infiniment plus subtil que les rôles dans lesquels son physique l’a cantonné. Et l’on n’est pas près d’oublier son regard d’ado dans un corps d’homme quittant une soirée pour aller rejoindre en cachette le héros de sa jeunesse : Flash Gordon. Complètement jubilatoire !

Robert Pénavayre

Toutes les bandes annonces et Horaires de vos Cinémas sur Culture 31

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de