Close

L’Orchestre de Chambre de Toulouse poursuit sa croissance

28 Août Publié par dans Musique classique | Commentaires

Les fins de saison voient fleurir les bilans et les projets. Pour l’Orchestre de Chambre de la ville rose, alors que l’activité ne cesse de progresser, Gilles Colliard lève le voile sur le programme des festivités pour 2012-2013. En particulier, les concerts d’abonnement à thème brossent un tableau imaginatif de la nouvelle saison. Œuvres originales, souvent rares, invités de qualité, voici ce qui attend les fidèles de la phalange toulousaine.

Un petit bilan et un état des lieux n’est pas superflu. Pour l’Orchestre de Chambre de Toulouse, la saison 2011-2012 aura été exceptionnellement riche en événements. Pas moins de 143 concerts réalisés établissent un record absolu. Ce sont désormais 1500 abonnés qui suivent régulièrement l’orchestre. 45 000 spectateurs auront assisté à ses concerts, dont 11 effectués pendant une tournée en Argentine et au Brésil.

La saison 2012-2013 s’annonce elle aussi riche et créative. Le Prix « Coup de Cœur » de l’innovation au dernier concours de la Région Midi-Pyrénées en janvier 2012 est attribué à l’OCT. L’Orchestre s’apprête à lancer sa marque Coruss qui commercialisera les nouvelles « mèches » pour archets, destinées à remplacer le crin de cheval. Le Prix de l’Innovation en Economie Sociale lui est décerné par le Crédit Coopératif. Un autre événement marquant fut la création de l’Opéra « Tistou », de Gilles Colliard dans le cadre d’un projet Interreg. L’album CD de l’intégrale des œuvres pour violon solo de Beethoven, par Gilles Colliard, a également été publié.

En outre, une tournée aux Bermudes en février et une autre en Nouvelle Calédonie en octobre sont programmées. Enfin, pour répondre à la demande croissante du public, le nombre de concerts d’abonnement est considérablement augmenté, puisqu’il passe de 29 à 38. Dorénavant chaque concert d’abonnement sera donné deux fois à l’Escale de Tournefeuille, et deux fois à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse.

La saison 2012-2013 va voir se développer des actions multiples et particulièrement créatives. Placée sous le signe du baroque et du romantisme, elle fait la part belle aux affects si chers aux compositeurs baroques. Elle s’ouvre par une Criée baroque, conformément à la tradition inaugurée en 2007, avec cette année une surprise musicale concoctée par Gilles Colliard… Ce concept du concert à la Criée dans lequel le public décide du programme au dernier moment reste une particularité de l’Orchestre de Chambre de Toulouse et l’incroyable succès de la Criée à la salle Gaveau à Paris en mars de cette année ne peut qu’inciter à poursuivre dans cette voie !

Pascal Amoyel

De grands solistes comme Pascal Amoyel, Juliette Hurel et Brigitte Hool sont les invités de cette nouvelle saison qui alterne les moments récréatifs comme la Criée ou le Carnaval des Animaux avec les moments plus recueillis des cantates de Bach ou la force des sentiments de Schubert.

Les interventions locales et régionales de l’OCT se poursuivent activement, aussi bien au Centre Culturel Henri Desbals de Bagatelle, qu’au Chapeau Rouge de l’Espace Saint-Cyprien. Trois concerts seront présentés dans chacune de ces institutions. Des tournées en Haute-Garonne et en Midi-Pyrénées, des interventions pédagogiques complèteront les multiples activités de la phalange toulousaine.

La saison d’abonnement

Le cœur de ces activités reste bien évidemment cette saison de dix fois quatre concerts qui rythment la vie musicale toulousaine. Une fois encore, les thèmes les plus imaginatifs guident le choix des programmes musicaux. Cette nouvelles saison, chaque programme sera donc présenté deux fois à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse, et deux fois dans la nouvelle salle L’Escale de Tournefeuille.

22, 23, 25 et 26 septembre : Concert à la Criée – Toute la musique que le public souhaite entendre ! Pour cette ouverture de saison, la Criée se fait Baroque ! Avec les excellents plats musicaux qui composent le menu, il manquait le vin. Et bien soit ! Gilles Colliard offrira dorénavant quelques grands crus millésimés pour accompagner les choix du public…

9, 10, 11 et 12 octobre : Pascal Amoyel, piano (P. I. Tchaïkovski, D. Chostakovitch)

13, 14, 15 et 16 novembre : Dvořák – Quatuor Américain (F. Mendelssohn, E. Grieg, A. Dvořák)

8, 9, 18 et 20 décembre : Johann Sebastian Bach – Les Cantates (J. S. Bach, trois cantates)

15, 16, 17, et 18 janvier : Juliette Hurel, flûte (J. Haydn, B. Bartók, F. Martin)

7, 8, 19 et 21 février : Vivaldi – Leclair (A. Vivaldi, J.-M. Leclair)

18, 20, 21 et 22 mars : Franz Schubert – (F. Schubert)

9, 11, 16 et 17 avril : Le Carnaval des Animaux (C. Nielsen, W. A. Mozart, C. Saint-Saëns)

13, 14, 15 et 16 mai : Georg Philipp Telemann – (G. Ph. Telemann)

13 et 14 juin : Brigitte Hool, soprano (E. Grieg, G. Caccini, J.-P. Rameau, F. Durante, C. W. Gluck, G. F. Haendel, W. A. Mozart, V. Bellini, G. Gershwin, Ch. Gounod)

Les tarifs de ces concerts restent largement raisonnables. Il en coûte de 82,50 € à 110 € pour l’abonnement aux 10 concerts toulousains, les places à l’unité variant de 5 à 23 € suivant les conditions de réduction. A Tournefeuille, l’abonnement aux 9 concerts revient à 65,5 € et la place à l’unité de 5 à 12 € seulement. Dans chacun des deux cas il est toujours possible d’acheter un abonnement à un nombre limité de concerts. Enfin l’entrée reste gratuite pour les élèves du Conservatoire de Toulouse, les enfants de moins de seize ans et les bénéficiaires d’un RSA.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Photos © Jean-Philippe Voidet, Marthe Lemelle, Classic Toulouse

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de