Close

La révélation Adam Laloum

17 Jan Publié par dans Musique classique | Commentaires

Le jeune pianiste toulousain est nommé aux Victoires de la musique classique en tant que «révélation soliste instrumental», une catégorie soumise au vote du public.

© Carole Bellaiche / Mirare

L’académie des Victoires de la musique classique a désigné trois artistes dans la catégorie «révélation soliste instrumental» : la harpiste Pauline Haas, le pianiste Adam Laloum et le tubiste Thomas Leleu. Ils se sont produits en concert lors d’une émission enregistrée il y a quelques jours par France Musique et qui sera diffusée à la fin du mois. On pourra y entendre également les trois noms choisis dans la catégorie «révélation artiste lyrique» : le ténor Julien Dran, la soprano Julie Fuchs et le baryton basse Julien Véronèse. Ces deux catégories sont actuellement soumises au vote du public, jusqu’au 12 février, sur le site des Victoires de la musique classique. Les deux lauréats désignés par le public recevront une Victoire le 20 février, lors de la soirée des 19e Victoires de la Musique Classique diffusée en direct sur France 3 et sur France Musique.

Premier prix du prestigieux concours Clara Haskil en 2009, où il fut remarqué par la presse, Adam Laloum fait figure de favori dans sa catégorie. Né en 1987, il a débuté l’apprentissage du piano à l’âge de dix ans. Il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Toulouse avant d’intégrer le CNSM de Paris, en 2002, dans la classe de Michel Béroff. Il obtient quatre ans plus tard son diplôme de formation supérieure. Philippe Cassard était membre du jury au Conservatoire de Paris : «Pour moi, il était évident qu’Adam était l’artiste de ce concours. La suite a confirmé ce constat. Il est raffiné, sensible et discret ; son toucher est merveilleux», relatait récemment le pianiste dans les colonnes du quotidien Le Monde (1).

Adam Laloum s’est produit depuis dans de multiples festivals (La Roque d’Anthéron, Klavier Festival Ruhr, Grand Théâtre de Bordeaux, Folles Journées de Nantes, London City Festival, Piano aux Jacobins, etc.). Il a été l’invité de l’Ensemble orchestral de Paris dans le 24e concerto de Mozart, ou encore de l’Orchestre national Philharmonique de Russie sous la direction de Ken-David Masur et du Hamburger Symphoniker sous la direction de Muhai Tangmais dans le deuxième concerto de Brahms. Il a publié l’année dernière, chez Mirare, un premier enregistrement entièrement dédié à Brahms.

Jérôme Gac

Concert des révélations, samedi 28 janvier, 12h30, sur France Musique.

Victoires de la Musique Classique, lundi 20 février, 20h35, au Palais des Congrès de Paris, en direct sur France 3 et sur France Musique.

(1) Édition du 28 mai 2011

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de