Close

La Sublime Porte un livre-CD magnifique

03 Jan Publié par dans Musique du monde | Commentaires

Jordi Savall
Montserrat Figueras, Gürsoy Dinçer, Lior Elmaleh
Hesperion XXI

C’est une véritable merveille qui nous ensorcelle lorsque, à l’ouverture du livre disque, nous croyons trouver une Faïence d’Iznik à la place du CD. Superbement ouvragé entouré de bleu et d’or la galette est d’une suprême élégance. Les textes sont passionnants et l’iconographie est riche et originale. L’Orient réel de cette Constantinople de Suleymann le Grand et ces successeurs recèle bien des trésors de subtilités. Tout est bien plus beau que ce qui a été rêvé par des générations de bourgeois et vendu par des marchands de voyages paresseux. Le dialogue entre Orient et Occident a été fécond et à le rouvrir Jordi Savall nous permet d’être très surpris. Il s’agit d’une écoute éthique qui permet à des musiciens différents de jouer à tour de rôle puis de s’associer pour des moments de pur bonheur. Le moment le plus émouvant est ce duo chanté entre deux représentants éminents des cultures si diverses. Montserrat Figueras, dont c’est l’avant dernier disque, y met toute son âme généreuse. Lior Elmaleh et elle dialoguent avec une infinie poésie prouvant que de tels musiciens-poètes sont du même monde, celui de l’étoffe des songes.

Cet enregistrement surprendra car il contient des morceaux très différents de ce que l’on attend de la musique baroque occidentale. Il faut parfois plusieurs écoutes pour percevoir toute la richesse au-delà d’un effet de dépaysement folklorique. Les instruments sont si colorés que c’est en réécoutant le CD qu’on en perçoit bien mieux les subtilités. Le charme des voix d’Orient, celui des instruments rares à nos oreilles charment et ouvrent notre esprit à la tolérance. Un magnifique enregistrement qui complète le premier livre-CD consacré par Jordi Savall à Istanbul  avec l’Album consacré à Dimitrie Cantemir et le livre de la science de la musique et qui offre cette fois encore plus de places aux musiciens d’Orient.  Une fois de plus quel manifeste pour la paix entre les hommes !

Un grand merci à Jordi Savall et les siens, dont le courage nous impressionne tant, surtout dans la très douloureuse perte de Montserrat Figueras, Muse et Sibylle irremplaçable qui irradie de sa présence discrète mais déterminante dans cet enregistrement.

I CD-Livre Alia Vox. Durée : 79’49’’.

Article sur Utmisol.fr

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de