Close

Une véritable Tosca

05 Oct Publié par dans Opéra | Commentaires

Quand il fait mode de tout transposer, décaler, analyser au crible des fantasmes les plus improbables des metteurs en scène, le parti pris de Frédéric Chambert est un signe fort de respect envers son public. Invitant pour l’ouverture de la saison 2011-2012 la production de Mario Poniggia pour l’éminente maison florentine, le parti pris « classique » est revendiqué.

 

En effet cela faisait partie du cahier des charges de la production du Teatro del Maggio Musicale Fiorentino. Et cela pose la question de ce qu’un public peut attendre d’un opéra que tout le monde ou presque connaît, ou qui permettra sur un titre phare du répertoire d’attirer de jeunes oreilles et de jeunes yeux.  Nous avons eu une très belle soirée d’ouverture de la saison. Compte rendu complet sur Classiquews.com

 

Hubert Stoecklin

Photos : Patrice Nin

Partager : Facebook Twitter Email

 


Hubert Stoecklin Plus d'articles de