Close

Quand la passion est au rendez-vous ou, quand Fermat, ce n’est pas que des “maths“

03 Juin Publié par dans Musique classique | Commentaires

Non, ce n’est pas le Chœur du Capitole , pas plus que le RIAS Kammerchor que nous retrouvons avec la Chorale de Fermat, mais un ensemble d’amateurs tous passionnés de musique et de chant, un ensemble si convivial où l’on retrouve côte à côte, élèves, étudiants, enseignants, enseignants en « vacances définitives“, un ensemble jubilatoire qui fait tout ce qui peut pour faire LE mieux.

Tout ça sous la houlette évidemment du plus passionné d’entre tous, le chef de la bande en l’occurrence Michel Nodé-Langlois, bien sûr fou de musique et de chant plus le goût de la direction. Doté en supplément du goût du risque puisque , pour cette saison, il “monte“ quatre œuvres différentes avec quatre compositeurs. On relève une “rarity“ à savoir Nänie de Johannes Brahms qui ne fait pas la une des concerts de musique chorale. Un petit bijou que Monsieur le Directeur a pu mettre à l’affiche grâce aussi à la collaboration de l’Ensemble orchestral Pierre-de-Fermat regroupant encore des amateurs passionnés. Le premier concert fut une réussite. Il vous reste deux dates pour apprécier le travail et participer, de par votre présence, à la réussite de l’entreprise et partager leur enthousiasme. Et n’oublions pas, la fête de la Musique, elle se fait aussi, et peut-être avant tout,  avec des amateurs.

Michel Grialou

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de