Close

Ballet du Capitole – Saison 2011-2012

23 Mai Publié par dans Danse | Commentaires

Une saison en forme de miroir fidèle du travail accompli

C’est avec beaucoup d’émotion que Nanette Glushak, qui, à la tête de la Compagnie depuis 17 ans, a été un véritable révélateur pour le Ballet du Capitole, a présenté son dernier programme dans ce Théâtre qu’elle quitte avec beaucoup de regrets. Et le public toulousain tout comme les balletomanes ne seront pas déçus :     7 spectacles et 36 représentations qui de Giselle à Paganini !!  nous entraîneront du ballet romantique à des œuvres plus contemporaines.

C’est avec l’archétype du ballet romantique que débutera la saison.Giselle, mille fois dansé, mille fois vu, avec toujours le même émerveillement.

Nanette Glushak en signe la chorégraphie d’après les versions de Jules Perrot, Jean Coralli et Marius Petipa. Suivra une création mondiale de Kader Belarbi (ex étoile de l’Opéra et futur Directeur de la Danse au Capitole), La Reine Morte, d’après la pièce de Montherlant et celle plus ancienne de Vélez de Guevara. Dans une chorégraphie clairement néo-classique, le chorégraphe brode sur le thème de l’amour fou contrarié par la raison d’état. La musique de Tchaïkovski sera interprétée par l’Orchestre du Capitole dirigé par Vello Pähn

Pour le beau temps de Noël, Nanette Glushak nous offrira la féerie du Casse-Noisette, chorégraphié par Michel Rahn, sur la musique de Tchaïkovski, dans les décors et les costumes de Charles Cusik-Smith, complice habituel du chorégraphe et l’Orchestre du Capitole sera placé sous la direction de Dieter Rossberg.

Viendra ensuite un programme qui fera la part belle à la virtuosité et à la technique, autant d’atouts des danseurs du Capitole. Sous le titre générique de New York Dances nous pourrons voir quatre ballets de chorégraphes confirmés. Moves de Jérôme Robbins, ballet sans musique, fera son entrée au répertoire de la Compagnie.    Nous reverrons l’éblouissant   Paganini !! de Benjamin Millepied, sur la musique de… Paganini bien sûr. Viendra ensuite le très technique Stars and Stripes de George Balanchine, sur une musique de John Philip Sousa. Twyla Tharp terminera le spectacle avec son Nine Sinatra Songs, qui nous avait enchantés lors de la saison 2008-2009.

Nous retrouverons pour le cinquième programme deux chorégraphes qui ont déjà travaillé avec la Compagnie. Davide Bombana nous propose une création sur le thème des Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos, sur des musiques de Mozart et de Fähndrich, tandis que Jacopo Godani nous présentera son Spazio-Tempo, qui fera son entrée au répertoire. Mauricio Wainrot chorégraphe argentin reconnu internationalement et lauréat de nombreux prix, dont nous avions pu apprécier, sur la scène du Capitole, le Sacre du Printemps et les Saisons de Buenos Aires, nous revient avec La Tempête d’après William Shakespeare, sur une musique de Philip Glass.

Enfin, le dernier spectacle de la saison sera un hommage à Nanette Glushak, avec les ballets les plus emblématiques et représentatifs du travail accompli, en compagnie de Michel Rahn, avec rigueur et persévérance, et qui a permis à la Compagnie de devenir l’une des meilleures Compagnies classiques et néoclassiques françaises actuelles.D’Ouest en Est , aux sources de l’Ecole française mettra en scène six pièces qui ont fait les beaux soirs du Théâtre du Capitole : Concerto Barroco de George Balanchine, sur une musique de Bach ; les Pas de deux du Corsaire et celui de Don Quichotte chorégraphiés par Nanette Glushak d’après Marius Petipa, sur des musiques de Drigo et de Minkus ;Petite Mort de Jiří Kylián, sur une partition de Mozart. C’est George Balanchine qui terminera le spectacle avec Slaughter on 10th Avenue,qui nous entraînera sur Broadway pour un final éblouissant.

Un programme éclectique, qui, nous n’en doutons pas, mettra une nouvelle fois en lumière les excellentes qualités des danseurs de la Compagnie, qu’ils soient solistes ou membres de la troupe. Comme la saison dernière, le Ballet se produira dans trois lieux au cours de l’année : le Théâtre du Capitole, la Halle aux Grains et le Casino Théâtre Barrière.

Annie Rodriguez

Un article de Classic Toulouse

Photos :  David Herrero

Abonnements à partir du 16 mai, par correspondance, et du 1er juin, sur Internet. Les places à l’unité pourront être acquises à partir du 3 septembre.

 

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de