Close

Parodie de Vérone…

09 Mar Publié par dans Cinéma | Commentaires

Il reste quelques jours de vacances dans l’académie de Toulouse, peut-être avez-vous envie d’emmener les enfants au cinéma.

Peut-être avez-vous, comme moi, trouvé prometteur le concept de réécrire l’amour de Roméo et Juliette au pays des nains de jardins.

Détrompez-vous… et faites l’économie du supplément sonnant et trébuchant d’une séance 3D !

J’ai été déçue par l’image, à laquelle la 3D n’apporte strictement rien, alors qu’elle aurait permis de vraiment se sentir à la même hauteur et dans l’univers des nains de jardin. Les seuls éléments vraiment en 3D sont le titre et le générique de fin… dommage !

Pour continuer dans les généralités, la musique est intégralement (ou presque) de la plume d’Elton John, et c’est dommage car on perd beaucoup de rythme sur de nombreuses scènes à cause de la musique !

Plus en détail, je regrette que les personnages soient si simplifiés par rapport au drame shakespearien. Bien sûr, la cible est enfantine, il faut donc adapter la psychologie des personnages, mais les adultes qui accompagnent restent un peu sur leur faim. Sauf pour quelques personnages secondaires (la grenouille et le champignon pour ne pas les nommer, ce dernier ayant ma très grande préférence !), un peu plus enlevés.

Au rang des modifications, l’happy end était prévisible, mais les tours et détours qui y amènent dans le dernier 1/4 d’heure de projection sont vraiment inutiles, voire téléphonés !

 

Je n’ai vraiment pas passé un mémorable moment d’animation. Je conclue que Shrek avait mis la barre très très haut, et le réalisateur de l’opus 2 n’a pas su retrouver de bonnes idées pour cette réécriture.

Vous trouverez cependant d’autres avis très positifs sur le net, et rien ne vous empêche d’aller vous forger le vôtre ^^ !

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de