Close

Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch

12 Fév Publié par dans Cinéma, Danse | Commentaires

affiche du filmDepuis l’été dernier (d’abord en avant-première nationale, puis de manière continue depuis sa sortie en octobre 2010) Toulouse propose dans ses salles d’art et d’essais le merveilleux documentaire d’Anne Linsel et Rainer Hoffmann consacré à la pièce Kontakthof de Pina Bausch.

Les rêves dansants suit une trentaine d’adolescents qui n’avaient jamais dansé de leur sélection aux spectacles sous la direction de la grande chorégraphe. S’il donne envie de danser en sortant du cinéma, le documentaire charge aussi le spectateur d’une multitude d’émotions, parce qu’il est enthousiasmant, plein d’espoir et de bonheurs.

Les adolescents au centre du projet découvrent la danse contemporaine, qui, si elle semble dépourvue des codes rigides de la danse classique n’est pas moins dotée de rigueur, mais découvrent aussi leur corps, celui des autres, toute une palette de sentiments et des moyens de les exprimer. Leurs histoires personnelles enrichissent leur travail, guidés par 2 des danseuses de la troupe, Jo Ann Endicott et Bénédicte Billiet, qui avaient créé la première version de la pièce, celle avec des danseurs professionnels. Les souvenirs des unes alimentent le travail des autres jusqu’à créer une dynamique artistique et une véritable famille. Jo Ann dit même qu’elle s’est énormément attachée à ces adolescents !

Le film s’achève avec la première représentation de l’automne 2008, saluée par une salle en délire ! Et l’ovation est méritée, le chemin chorégraphique et spirituel des adolescents est magnifique. Il s’est même poursuivi en tournée, à Blagnac juste après la sortie du film par exemple.

Les rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch est encore en salle jusqu’au mois d’avril… profitez-en !

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de