Close

Demeures, les entrées.

02 Fév Publié par dans Photo | 2 Commentaires

Voir les choses à nouveau, les apprécier comme si on ne les avait jamais vues.
Je me rends compte de ce que m’apporte la photographie chaque jour, telle que je la pratique : conserver le bonheur du regard d’enfant, pour qui tout est découverte, avec la possibilité d’analyser et de relier une chose à d’autres.
En parlant de sa chanson «everything is new» de son dernier album, le chanteur Antony Hegarty déclare (pour expliquer cette phrase répétée durant le morceau) :
«il s’agit d’une méditation. j’exprime l’idée que même lorsque tout parait se ressembler, se répéter, chaque moment, chaque instant est original et unique. Tout est question de regard, de point de vue. Cela me sert de clé pour accéder à une perception toujours créative des choses.»

Mais revenons à la série de ce billet. Après avoir été frappé par la particularité décorative de certaines entrées de maison, piliers de portails plus précisément, l’évidence fut de fixer, relater, partager cela.

Un peu comme un collectionneur, de manière quelque peu typologique.

D’abord, l’élément décoratif à proprement parler du pilier. Puis ouvrir sur la boîte aux lettres, décorée ou pas, placée suivant les goûts, avec un étiquetage là aussi créatif. Ensuite inclure les sonnettes, signifier leurs différents types, ainsi que les portails et parfois leur ouverture automatique révélée par une antenne et un voyant orange.
J’ouvre encore un peu plus et laisse deviner le type de maison parfois.
Ce qui est aussi tout à fait intéressant, c’est le type de messages affichés via des pancartes : chien méchant, propriété privée, conseil de discrétion, avertissement de maison sous alarme… (révélant par leur graphisme les différentes époques dont elle peuvent être issues).

L’entrée qui m’a le plus surpris est celle sans sonnette ni boîte aux lettres, dans un lotissement, mais avec une impression A4 sous plastique d’un joueur de foot! (la dernière verticale, avant les images horizontales).

En parallèle je continue mes prises de vues dans les cimetières en me focalisant sur les décorations. Là ce sont d’autres demeures.
A suivre.

Partager : Facebook Twitter Email

 

2 commentaires

  • André dit :

    Bravo je trouve le sujet sympa et trés vite je découvre la diversité sous laquelle les gens matérialisent leur domaine. Les photos sont belles et surprenantes ce qui rend le sujet intéressant. En fait la photo pour être réussie n’est pas obligée d’être compliquée mais elle doit être réaliste et la nous y sommes. En regardant bien j’ai reconnu beaucoup de photos prisent sur Verdun sur Garonne et au final cette diversité est bien à l’image de notre village.
    J’attend la prochaine série…..merci

    • Bonjour André et merci beaucoup.

      L’essentiel des prises de vues sont faites sur Verdun en effet, d’autres à Toulouse, Grenade, Castelsarrasin, Le Born, Larrazet, Dieupentale…
      Grâce à la contrainte de la décoration du pilier j’ai redécouvert tout un monde, et comme tu le notes : la variété.
      Il est vrai qu’il y a quelque chose d’extrêmement révélateur à propos des habitants sans même entrer chez eux!
      Les photographies sont des plus simples, avec autant que possible le même cadrage pour stimuler l’oeil à la comparaison, mais si j’ai progressivement ouvert quelque peu le cadre sur le contexte.
      Ouvrir le cadre à permis en outre de montrer ce qui peut être propre à la campagne comme les tubes pour abriter la livraison du pain et du journal, et intégrer plusieurs éléments significatifs de différentes périodes : pancartes, sonnettes ou boîte aux lettres, différentiables par leur design ou graphisme.
      j’ai l’impression d’avoir couvert l’essentiel des possibilités dans la région, et j’espère trouver d’autres exemples significatifs lors de prochains déplacements.
      Une série simple à portée de tous!


Plus d'articles de